Sports

Des compliments qui coûtent cher... Magic Johnson, meneur légendaire et président des opérations basket des Los Angeles Lakers, a écopé mardi de la NBA d'une amende de 50.000 dollars (40.300 EUR) pour s'être montré trop élogieux envers la star montante des Milwaukee Bucks, Giannis Antetokounmpo.

La Ligue nord-américaine de basket interdit en effet aux dirigeants de s'exprimer publiquement au sujet des joueurs sous contrat avec d'autres équipes.

Johnson, cinq fois champion NBA et trois fois MVP (meilleur joueur du Championnat) dans les années 80, avait comparé sur ESPN la semaine dernière son talent avec celui du jeune joueur grec polyvalent de 23 ans.

"Dans sa compréhension du jeu, son Q.I. basket, sa créativité dans les tirs ou pour ses coéquipiers... nous avons le même truc", avait-il déclaré.

"Je suis heureux qu'il débute dans le cinq majeur du All-Star game parce qu'il le mérite. Et il sera un MVP, un champion, ce gars va mettre Milwaukee sur la carte. Je pense qu'il va apporter aux Bucks le titre un jour", a poursuivi le dirigeant, 58 ans.

Antetokounmpo, qui livre sa meilleure saison statistique (28,0 pts, 10,4 reb), a reçu avec plaisir les compliments de Magic.

"Un compliment comme ça venant de Magic, c'est énorme", a-t-il déclaré. "Mais pour moi, je dois seulement rester concentré, continuer à travailler sur mon jeu et essayer de m'améliorer."