Sports Auteur du seul but d'Everton ce lundi soir face à Manchester City, Wayne Rooney a permis à son club de glaner un point face à la bande de Guardiola. Et ce pour la plus grande amertume des Citizens.

Ceux-ci ne se sont pas privés de transmettre toute leur haine quand le buteur anglais de 31 ans a ouvert la marque en première période.

Tout heureux d'encore trouver le chemin des filets face à l'un de ses adversaires fétiches, le Liverpuldien n'a pas manqué de tweeter sa joie, en y ajoutant la mention : " Toujours sympa de voir certaines têtes connues".

Et pour cause, puisque cette photo en rappelle une autre, datant d'il y a près de quatre ans. A l'époque, l'international anglais évolue pour les rivaux locaux de Manchester United, et plante un nouveau but contre les Citizens.

Point commun lors de ses deux célébrations, l'attaquant se retrouve face à la même tribune de supporters de Manchester City. Et quand on y regarde de plus près, on s'aperçoit que certains d'entre eux ont conservé le même emplacement au fil des campagnes d'abonnements du club mancunien. 

On aperçoit ainsi un supporter sur la gauche au geste peu catholique, tandis qu'en haut à droite, on reconnaît un père de famille avec son fils, qui a entre-temps bien grandi.

 


Dans la légende du championnat anglais

Avec ce but Wayne Ronney est devenu le deuxième joueur de l'histoire à atteindre la barre mythique des 200 buts inscrits en Premier League. Reste seul devant lui Alan Shearer et ses 260 pions pour Newcastle et Blackburn. 

Une performance que le consultant de Match of the Day a salué lundi soir sur Twitter. " C'était bien vide ce club des buteurs à 200 reprises en Premier League. Bienvenue et félicitations Wayne Rooney."

Et comme si cela ne suffisait pas, Wayne Rooney semble définitivement choisir City comme principale victime, puisque ses 50, 150 et 200e en PL ont chaque fois été inscrits contre les Citizens