Buzz

Un adolescent de 15 ans, originaire de Saint-Laurent (Flandre orientale), part vendredi en Inde pour rejoindre un monastère bouddhiste situé à 2.400 mètres d'altitude, près de la frontière avec le Tibet. 

Giel prévoit d'y rester au moins 15 ans, le temps d'accomplir sa formation de maître bouddhiste. Un choix qui le coupera de manière drastique du mode de vie occidental. "Ce sera parfois difficile, surtout au début. Mais tout le côté matérialiste ne me manquera pas. La vie ordinaire d'un adolescent ne m'intéresse pas", explique-t-il mercredi dans Het Laatste Nieuws et De Standaard. Vendredi, l'adolescent quittera seul la Belgique pour un long voyage qui doit l'emmener jusqu'au monastère de Jonang. Il devrait y séjourner une quinzaine d'années et y suivra une formation pour devenir "tulku", soit maître bouddhiste.

Le jeune homme a été initié au bouddhisme par sa mère, qui pratique également cette religion.

A partir de la semaine prochaine, il changera de nom et s'appellera Lobsang Nyima.

"Je partagerai un chambre avec quatre autres moines. Le réveil est prévu à 6 heures. Suit ensuite une cérémonie de prières. En journée, je me concentrerai sur mes études", sur la philosophie bouddhiste et l'apprentissage de la langue tibétaine, explique Giel, qui n'emportera avec lui qu'un léger sac à dos.

Le magazine Telefacts de VTM consacre un reportage à l'adolescent, qui pourra revenir quand il veut en Belgique si sa nouvelle vie ne lui convient pas.