VIP Angelina Jolie aurait été très touchée par l’interview que Brad a donnée à GQ…

Un pas dans la bonne direction : ce seraient les mots d’Angelina Jolie après avoir découvert la longue interview que son Brad Pitt a donnée récemment au magazine GQ. Émue, touchée que son ex-moitié ait enfin pris conscience de ses problèmes avec l’alcool, notamment, elle se serait confiée à un proche (qui s’est empressé de relayer l’information au site Holly­woodLife.com). "Elle essaye de rester ouverte à de nouvelles idées et la pensée de se remettre ensemble lui a traver­sé l’esprit. Elle aimera toujours Brad et sent que tout est possible pour son avenir et celui de sa famille", peut-on lire.

Huit mois après l’annonce de leur séparation, leur histoire d’amour ne serait donc pas totalement morte et enterrée. Pourtant, l’actrice s’était montrée ferme lorsqu’il s’était agi de remplir les papiers officiels, évoquant des "diffé­rences irré­con­ci­liables sur l’édu­ca­tion de leurs enfants".

Ce qui a fait s’adoucir Angelina ? La sincérité de la confession de Brad Pitt. "Je ne me rappelle pas d’un jour depuis ma sortie de l’univer­sité où je n’ai pas bu ou fumé un joint", avouait-il dans ce long entretien à GQ. Et plus loin : "Je buvais trop. J’aurais pu coucher un Russe avec sa propre vodka. J’étais un buveur profes­sion­nel."

Depuis le jour de leur séparation, Brad Pitt jure qu’il n’a plus touché à une goutte d’alcool et précise même qu’il a retrouvé "des sensations dans le bout des doigts". "J’étais trop triste pour rester chez moi donc je dormais au sol, chez des amis", précisait-il encore, forçant un peu la dose de pathos puisqu’on peine à imaginer que David Fincher, chez qui il a notamment séjourné, n’ait pas eu un futon à lui proposer…