VIP Le coach de Manchester United a profité d’un W.E off pour visiter l’usine Jaguar et contrôler sa future F-Pace.

Il n’en rate décidément pas une, ce cher José ! Profitant d’un des rares week-ends où l’on ne joue par en Premier League (pour cause de matches internationaux), l’entraîneur de Manchester United s’est rendu à l’usine de Solihull pour contrôler le montage de sa future voiture : une Jaguar F-Pace dont il a tenu à briquer lui-même la calandre et son emblème si caractéristique.

Bon, bien sûr, il s’agit d’une mise en scène, puisque le coach de Fellaini est l’un des prestigieux ambassadeurs du groupe JLR. Mais quand même. Sa visite a ravi non seulement les photographes sur place (un pur hasard bien entendu !) mais aussi, et surtout, les ouvriers de la chaîne de montage.

Ceux-ci fabriquaient sa nouvelle voiture, qui n’est autre que la 100.000e F-Pace passée par Solihull. Vêtu lui-même d’un pantalon et d’un polo de travail aux couleurs de la marque britannique, Mourinho, avec le sérieux qui le caractérise (voyez sa mine réjouie !) a mis la main à la pâte…

Jamais avare de commentaire (enfin, ça dépend), le Portugais s’est montré enthousiaste à sa sortie de l’usine, lui qui commence à avoir quelques belles voitures dans son garage.

"C’était une expérience extraordinaire de passer à l’usine et de voir toutes les autos, toute la technologie et le travail acharné des employés pour développer une voiture aussi superbe, a-t-il expliqué.. J’ai une longue histoire avec Jaguar. En 2014, j’étais déjà le premier client au Royaume-Uni à recevoir la F-Type Coupé et aujourd’hui, je suis le 100.000e client pour la Jaguar F-Pace. C’est quelque chose de très spécial. "

Parallèlement, le groupe JLR vient d’annoncer qu’il allait commencer ses essais de voitures autonomes sur routes ouvertes en 2018, après une première phase de tests en sites fermés.

Les villes choisies sont Milton Keynes et Coventry. Ces essais sont programmes dans le cadre du projet plus vaste, baptisé UK Autodrive, qui réunit des constructeurs, des entreprises de haute technologie, des autorités locales et des universités britanniques réputées.