VIP L'ancienne star de la NBA s'est lâchée sur son "pote" nord-coréen.

On le savait excentrique et proche du régime nord-coréen, on le découvre désormais carrément copain de son autoritaire dirigeant, Kim Jong-un. Dennis Rodman est revenu sur son amitié improbable avec le leader de Pyongyang, qui fait frémir la planète entière depuis quelques mois sur fond de guerre nucléaire.

L'ancien joueur des Detroit Pistons et des Chicago Bulls dresse un portrait nettement plus "sympathique", racontant par exemple les multiples activités qui nourrissent cette "bromance", qui ne ferait que sourire si l'un des deux protagonistes ne tenaient pas le sort du monde entre ses mains.

"Il aime le basket et je pense que c'est la clé pour tout dans le monde: le basket et la musique", explique l'Américain à la télé US. "En fait, je sors tout le temps avec lui, on rigole, on fait du karaoké, plein de trucs cools ensemble. On fait du cheval, du ski, on ne parle presque jamais de politique. Tant mieux." 

Plus loin, il donne quelques conseils à son propre président, Donald Trump, en conflit ouvert avec Kim Jong-un. Dennis Rodman, futur Prix Nobel de la Paix ?