VIP

A l'heure où toute la presse people relate l'état de santé "préoccupant" du chanteur de 66 ans, le compte Facebook officiel du Phénix remet les pendules à l'heure

"Nous nous trouvons une nouvelle fois obligés de démentir la presse people et par là même occasion piétiner le respect de la vie privée de Renaud concernant sa santé !", balancent ainsi les assistants de Renaud  sur son compte officiel Facebook, Renaud le Phénix. "Un Chek-Up et une petite semaine de clinique, un simple Check-Up dont les résultats sont plutôt positifs doit-il faire la une de notre page car un connard a balancé à la presse poubelle l’info qui, montée en mayonnaise, a donné des articles alarmistes comme à chaque fois ? Je vous rassure donc d’un côté et surtout je vous pose la question ..."

Comme le rappellent les auteurs de cette fanpage officielle, Renaud le phénix (suivie par plus de 250 000 personnes) est administrée par deux personnes connues de Renaud et de ses assistants en personne. "Ensuite, concernant nos publications, nous n'avons de compte à rendre qu'à Renaud, Pierre et Bloodi uniquement. Pour finir, les photos venant de lieux privés sont validées à la publication par Renaud et ou ses assistants autrement elles ne resteraient pas longtemps présentes sur cette page et surtout ne seraient pas diffusées par leurs auteurs eux-mêmes." La dernière photo de Renaud, accompagnée d'une petite fille, a d'ailleurs été postée ce dimanche matin avec le commentaire "Bon dimanche les Aminches!". Si le cliché ne date pas d'hier, il date toutefois bien de septembre 2018 d'après ses assistants.

Actuellement en cure de sevrage à la clinique du Parc, à Castelnau-le-Lez selon Midi Libre, Renaud a été interné de force par sa fille Lolita ce week-end. D'après le quotidien français, l'interprète de 'Mistral gagnant' a été admis "dans un état préoccupant" et pris en charge par le pôle addictologie. C'est, toujours selon nos confrères, l'un des rares établissements de santé privés à disposer d'une telle unité. L'auteur-compositeur est, depuis de nombreuses années, confronté à des problèmes d'alcool mais cette cure ne serait donc qu'un simple check-up et un passage obligé pour celui qui se bat encore contre ses vieux démons.Car comme il le chantait si bien en 2016, tout ceci ne semble être qu'une question de temps. "Toujours vivant, rassurez-vous. Toujours la banane, toujours debout. J’suis retapé, remis sur pieds!".