VIP

Romelu Lukaku a plaidé non coupable, par l'entremise de son avocat, lundi devant le juge américain. Celui-ci doit se prononcer sur une plainte de tapage à l'encontre de l'attaquant des Diables Rouges et des Red Devils. Début juillet, en vacances à Beverly Hills, la police l'a verbalisé pour trouble à l'ordre public.

La police l'a prévenu à cinq reprises oralement en raison du vacarme qui provenait de sa maison en location qu'il partageait avec son équipier le Français Paul Pogba.

Retenu par l'équipe nationale, Romelu Lukaku ne pouvait être présent lundi à Los Angeles. Son avocat Robert Humphreys a plaidé non coupable.

L'affaire sera de nouveau évoquée le 21 novembre. Lukaku risque devoir payer une amende ainsi que les frais liés à l'intervention de la police.