VIP Âgée à l'époque de dix-neuf ans, la comédienne avait commis une sacrée bourde aux côtés de Richard Bohringer.

On aurait aimé que les retrouvailles Beatty-Dunaway, mythiques "Bonnie & Clyde" se passent un peu mieux... Las, le duo a fait le buzz bien malgré lui en annonçant par erreur la victoire de "La La Land" pour l'Oscar du Meilleur film, alors que le prix revenait au délicat et puissant "Moonlight"

Un énorme imbroglio qui rappelle la scène vécue lors des César 1991. Cette année-là, c'est Vanessa Paradis qui devait annoncer la lauréate du César du Meilleur espoir féminin, elle qui avait raflé le trophée l'année précédente pour "Noce Blanche"

Clotilde Coureau, Florence Darel, Isabelle Nanty, Judith Henry et Judith Godrèche sont nommées. Et c'est le drame. Vanessa Paradis se trompe de Judith et annonce la victoire de Godrèche. Elle se rend aussitôt compte de sa boulette, s'excuse platement et précise que c'est bien Judith Henry qui l'emporte, pour "La Discrète"

Quelques temps plus tard, Judith Godrèche était revenue sur cet incident chez Thierry Ardisson. "Il n'y a pas de mots pour exprimer ce qu'on ressent à ce moment-là", avait-elle expliqué. "Je ne sais pas comment c'est possible de faire ça à quelqu'un." Elle ajoutera avoir rencontré Vanessa Paradis peu après la cérémonie fatidique tout en racontant l'attitude quelque peu désinvolte de cette dernière à son égard...