Argent

Le courtier en ligne Fortuneo débarque en Belgique : 9,90 euros par ordre de Bourse

BRUXELLES Voilà Keytrade et les principales banques du pays prévenus !

Le petit monde du courtage en ligne accueille en effet un nouvel acteur depuis quelques jours avec l'arrivée de Fortuneo, filiale du Crédit Mutuel, cinquième banque française.

Fortuneo ne compte pas faire de la figuration dans le plat pays et se fait fort d'arriver dans les 18 à 24 mois à décrocher une part de marché de 20 %, contre 50 % actuellement à Keytrade (groupe Crédit Agricole).

Et pour parvenir à ses fins, Fortuneo débarque notamment avec des arguments sonnants et trébuchants. Un ordre de Bourse inférieur à 5.000 euros passé sur Euronext (Bruxelles, Paris, Amsterdam) vous coûtera 9,90 euros chez Fortuneo, contre 12 euros chez Binckbank, 13 euros chez Cortal Consors, 14,95 euros chez Keytrade, 15 euros chez Bolero et entre 20 et 30 euros dans les principales banques.

Il vous en coûtera 14 euros pour un ordre de Bourse jusqu'à 20.000 euros.

Passer des ordres sur les autres Bourses européennes ou à Wall Street sera aussi très abordable : le surcoût ne sera que de trois euros, permettant à Fortuneo d'être encore plus compétitif par rapport à ses principaux concurrents.

Mais ce n'est pas tout. Fortuneo compte aussi proposer une cinquantaine de sicav à 0 % de frais d'entrée. Pour les fonds qui ne seront pas retenus dans la short list , les frais de transaction seront de 9,95 euros, soit le même tarif que chez Keytrade, mais bien moins que la plupart des banques qui facturent entre 2 et 3 % de frais d'entrée.

Fortuneo n'est toutefois pas le seul à proposer des frais d'entrée de 0 %. Robeco (un ou deux fonds maison chaque mois), Rabobank (plusieurs fonds chaque mois) et Deutsche Bank (une bonne vingtaine de fonds en permanence) permettent aussi d'investir à meilleur compte. Binckbank propose pour sa part 0 % de frais d'entrée sur l'entièreté des fonds de sa gamme (quelques centaines de sicav).

Par quel miracle Fortuneo parvient-il à casser les prix ? "Nous pouvons proposer des prix bas parce que nous maîtrisons nos coûts . Les prix pratiqués par les intermédiaires présents sur le marché belge sont encore élevés, surtout en comparaison avec des pays voisins comme la France et la Belgique" , explique Ronan Le Moal, directeur général, pour qui il y a "une formidable opportunité de croissance dans la distribution de produits financiers à distance".

Fortuneo ne se résumera toutefois pas à une simple offre commerciale très concurrentielle. Le site Internet a aussi pour ambition d'être "une véritable salle de marchés à domicile". Et c'est vrai que vous aurez l'impression d'être un broker professionnel devant votre écran d'ordinateur...

"Les clients veulent des prix toujours plus bas, mais avec toujours plus de service" , note encore Ronan Le Moal.

Les clients de Fortuneo pourront donc accéder à une multitude de commentaires et d'analyses qui leur permettront d'affiner leur opinion sur tel marché ou telle valeur avant de passer éventuellement un ordre d'achat. Pour les personnes désirant l'avis de professionnels, il sera aussi possible de contacter par téléphone des conseillers de Fortuneo Belgique installés à Bruxelles.

Afin que son arrivée en Belgique ne passe pas inaperçue, Fortuneo devrait dans les prochains jours proposer une offre de bienvenue particulièrement alléchante.



© La Dernière Heure 2007