Argent Les valeurs européennes ont déçu alors que Wall Street s’envolait grâce à Trump.

La Bourse américaine a décollé depuis l’élection de Donald Trump, alors que beaucoup prédisaient qu’un vent de tempête allait souffler sur les places financières.

"Ce mouvement a un petit côté irrationnel", souligne Laurence Boone, responsable de la recherche chez AXA IM. "Il pourrait y avoir un retour de bâton", prévient-elle. Les États-Unis n’en restent pas moins the place to be pour les investisseurs, estime-t-elle.

Les marchés pensent en fait que les mesures préconisées par le futur président des États-Unis seront bonnes pour l’économie. D’où ce mouvement haussier au cours des deux derniers mois. La suite devrait être favorable aux valeurs américaines, même si l’investisseur risque de prendre "des claques de volatilité" si l’administration américaine adopte une politique commerciale agressive à l’égard de la Chine. Les États-Unis s’imposent aux yeux de Laurence Boone, car elle y décèle "un potentiel d’accélération de croissance" qui devrait soutenir les marchés.

(...)

Découvrez la suite de cet édito dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.