Argent

Le ministre de l'Economie Kris Peeters (CD&V) travaille à la rédaction d'un projet de loi imposant d'arrondir tous les paiements en liquide lors d'achats dans le commerce, a indiqué mardi sa porte-parole.

Celle-ci réagit au plaidoyer de l'Unizo, l'association des indépendants flamands, afin que les tickets soient obligatoirement arrondis à 5 centimes pour la deuxième décimale, ceci afin de pouvoir mettre fin à l'usage des pièces de 1 et 2 centimes.

Selon la porte-parole du ministre, le projet de loi devrait être déposé sur les bancs du parlement après les vacances d'été. "Vu qu'il y a un consensus entre l'Unizo, Comeos et l'UCM pour cet arrondi, le ministre va préparer un projet de loi".

Lundi, la presse faisait état d'un risque de pénurie de pièces de 1 et 2 centimes dans certains magasins.

Depuis 2014, les commerçants ont la possibilité d'arrondir les achats de leurs clients à 5 centimes, mais peu le pratiquent par crainte d'une réaction négative des chalands, selon l'Unizo. Une obligation légale d'arrondir faciliterait dès lors les choses, plaide celle-ci.