Argent Cette semaine, La Libre Belgique revenait sur le problème de gouvernance bruxelloise. Au sujet des rémunérations publiques, le ministre-Président bruxellois Rudi Vervoort, pressé par le partenaire de majorité (Défi) d'engager des réformes, lutte pour plus de transparence, mais il arrive difficilement à ses fins. Dans l'accord de majorité, elle est pourtant demandée, noir sur blanc.


En parallèle des entreprises intercommunales, que l'on identifie plus souvent comme telles dans les médias, il existe des sociétés pararégionales: la Stib, la société régionale d'investissement ou le Port de Bruxelles ne vous sont pas inconnues si vous fréquentez la capitale. Et comme pour les intercommunales, ce qui fait l'actualité, ce sont les rémunérations des présidents, vice-présidents, et administrateurs de CA.


Nous sommes loins de sommes mirobolantes, même si la plupart des administrateurs jouissent de certains montants.


  • STIB

Président et vice-président:

20.000 euros brut/an

Commissaire du gouvernement:

3.000 euros brut/an

Administrateurs, président et vice-président compris:

200 euros par conseil d'administration


  • SOCIETE REGIONALE D'INVESTISSEMENT DE BRUXELLES

Président et vice-président:

750 euros brut/mois

Administrateurs:

400 euros brut/mois


  • SOCIETE DE LOGEMENT DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE

Président, vice-président et administrateur délégué:

12.000 euros brut/an

Administrateur:

100 euros par conseil d'administration


  • PORT DE BRUXELLES

Président et vice-président:

1.800 euros brut/mois

Administrateurs:

200 euros par CA


  • SOCIETE D'ACQUISITION FONCIERE

Administrateur délégué:

2.000 euros brut/mois

Administrateur:

800 euros brut/mois


  • SOCIETE BRUXELLOISE DE GESTION DE L'EAU

Président:

7.000 euros brut/an

Vice-président:

5.000 euros brut/an

Administrateur:

4.000 euros brut/an