Argent De moins en moins nombreux, mais de plus en plus chers.

Les virements papier deviennent de plus en plus marginaux. "En 2015, le virement papier constituait encore 1,65 % du total des virements. En 2016, cela a diminué jusqu’à 1,43 %", précise ainsi KBC. Ils représentent désormais 4,15 % du total chez Belfius Banque, contre 6,94 % en 2013. Chez Crelan, le total a baissé de moitié en 3 ans, à 9,5 % actuellement.

Les banques n’aiment toutefois pas trop ces virements papier, qui leur coûtent de l’argent en traitement. D’où des facturations parfois très élevées.

C’est le cas chez Crelan si vous avez opté pour un compte internet : le coût unitaire sera alors de 5 euros. Chez Keytrade Banque, le coût du virement papier sera tout bonnement multiplié par 5 au 1er janvier, à 1,50 euro contre 30 cents actuellement.

"Argenta, Axa, Deutsche Bank, Europabank et Record Bank sont les seules banques qui ne vous factureront jamais de frais supplémentaires en plus des frais de gestio n éventuels du compte à vue", explique Wouter Vanderheere, co-fondateur et gérant de la plate-forme de comparaison financière TopCompare.be. "Nagelmackers, ING, BNP Paribas Fortis, Hello bank et Crelan sont par contre les plus chers".

Il y a du reste autant de politiques tarifaires différentes qu’il y a de banques. Des virements papier sont bien souvent inclus dans des packages.

C’est par exemple deux virements papier gratuits par mois avec le compte Belfius Comfort. C’est jusqu’à six virements manuels gratuits par mois chez Banque CPH, ce qui explique sans doute la raison pour laquelle la proportion de virements papier est encore de 22,48 % sur l’année 2016, contre 25,47 % voilà deux ans. Bpost Banque, pour sa part, fera passer le nombre de virements gratuits du compte Postchèque de 48 à 24 le 1er janvier prochain.

Les banques appliquent aussi des tarifications différentes en fonction de la segmentation de sa clientèle.

Axa Banque , par exemple, ne facture pas de frais supplémentaires aux jeunes de moins de 26 ans titulaires d’un compte comfort2bank, ce qui rend les virements manuels gratuits, souligne l’enquête de TopCompare.be.

"Certaines banques prennent en compte la situation des pensionnés et des moins valides", relève encore le site de comparaison. "S’ils disposent d’un compte à vue standard chez KBC, les 0,50 euro par virement manuel ne leur seront pas facturés. Chez Crelan, les plus de 65 ans avec un compte à vue ou un Compte Avantage peuvent effectuer gratuitement des virements au guichet".

Surtout, le virement papier peut être source de frais indirects. Si vous effectuez un virement électronique - que ce soit via terminal self-bank, ordinateur ou mobile banking - pour transfert immédiat, le virement ne sera validé que s’il y a assez d’argent sur le compte.

Le virement papier sera quant à lui confronté au solde de votre compte. "Avant de faire un transfert, votre compte doit contenir assez d’argent", rappelle Wouter Vanderheere.

En cas de virement refusé, votre banque peut vous réclamer des frais. Cela peut grimper jusqu’à 10 euros. BNP Paribas Fortis vous facturera 4,50 euros, Crelan et Belfius 5 euros, ING 7,26, euros, CPH 7,50 euros et Nagelmackers 10 euros.

Et avec un peu de malchance, vous devrez sans doute aussi payer des frais de rappel au prestataire de service n’ayant pas été payé à temps.

Argenta, Axa, Beobank, bpost, Deutsche Bank, Europabank, Keytrade Bank et Record Bank, par contre, ne vous feront pas payer de frais.

Fermetures d’agences chez BNP Paribas Fortis

La direction de BNP Paribas Fortis a communiqué jeudi la liste des agences appelées à fermer leurs portes au cours de l’année 2017, dans le cadre de la restructuration du réseau. D’autres suivront en 2018.

Pour Bruxelles et la Région wallonne, 17 agences sont concernées pour l’année 2017. Le Hainaut est particulièrement touché avec six fermetures prévues. Il s’agit des agences de Boussu, d’Havré, de Jumet, de Lens, de Luingne et de Monceau-sur-Sambre.

D’autres vont passer sous statut indépendant, comme les agences de Beloeil et de Blaton, ce qui n’impacte pas directement le client mais bien le personnel.

À Bruxelles, les agences Marie de Hongrie à Ganshoren, Machtens à Molenbeek, Magnanerie à Forest, rue Neuve à Bruxelles-Ville, Sainte-Suzanne à Schaerbeek et l’agence située à Saint-Josse. L’agence de Schumann (quartier européen) fermera… en partie. C’est en effet la seule partie réservée aux clients non-résidents - les expatriés - qui fermera, l’agence en tant que telle restant accessible aux clients particuliers.

Pour l’ensemble de la Wallonie, en dehors du Hainaut, les fermetures seront nettement moins nombreuses, Genval Gare et Braine-l’Alleud Riva Bella, toutes deux situées en Brabant wallon, mais aussi Angleur Sart Tilman (Liège) et Gouvy (Luxembourg).