Auto-moto Lancé l'an prochain, ce SUV sportif électrique entrera en production dès 2019!

On mise plus que jamais sur l'électrique du côté d'Audi. On savait déjà que l'e-tron Quattro (la photo juste après), présentée au Salon de Francfort 2015, deviendrait une réalité dès 2018, construite, en exclusivité, on le rappelle, chez nous, à l'usine de Forest. Ce grand SUV doit se positionner entre les modèles Q5 et Q7 ett reposera sur une plate-forme exploitant trois moteurs électriques (deux à l'arrière, un pour le train avant), pour fournirr une puissance de 450 chevaux (et 600 chevaux ponctuellement), le tout avec une autonomie de 500 kilomètres.
© D.R.


Mais voilà que la firme aux anneaux annonce la présentation, pour l'année prochaine aussi, de l'e-tron Sportback, dont un concept vient d'être dévoilé au Salon de Shangaï.
"Cette voiture marque un jalon majeur pour Audi dans son évolution vers la mobilité électrique, confirme Rupert Stadler, Président du Directoire. Ce véhicule sera lancé en 2018 et sera la première voiture électrique de son segment adaptée à un usage au quotidien. Avec une autonomie dépassant les 500 kilomètres et l’expérience unique de la conduite électrique, nous ferons de ce SUV sportif l'auto indispensable de la prochaine décennie. Rapidement, en 2019, nous présenterons ensuite la version de production de l’Audi e-tron Sportback, un coupé générateur d’émotions qui s’identifie dès le premier regard comme un véhicule électrique."
© D.R.


Pour sa motorisation, l’e-tron Sportback fait appel à une architecture qui sera également adoptée pour de futurs modèles de production Audi à propulsion électrique : un moteur électrique sur l’essieu avant et deux moteurs électriques sur l’essieu arrière, qui entraînent les quatre roues et transforment ainsi ce coupé hautes performances en un modèle quattro. La puissance systémique de 320 kW – qui peut même atteindre 370 kW en mode Boost, permet à la voiture de passer de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes. Avec sa batterie de 95 kWh, l’autonomie dépassera les 500 kilomètres (norme NEDC), selon le constructeur.
© D.R.

D'abord la Chine



Le Dr. Dietmar Voggenreiter, Membre du Directoire, en charge du Marketing et des Ventes, est conscient de l’importance de la mobilité électrique pour le marché chinois. " Nous avons consciemment pris la décision de dévoiler en primeur cette Audi e-tron Sportback à Shanghai car la Chine est le plus grand marché du monde pour les voitures électriques, que ce soit sur le plan des infrastructures, du soutien financier ou des ventes. Le pays compte déjà 150 000 stations de chargement et 100 000 supplémentaires seront mises en place pour la fin 2017. Nous sommes parés pour cette croissance rapide. Au cours des cinq prochaines années, nous proposerons cinq modèles e-tron en Chine."
© D.R.


L'e-tron Sportback affiche un gabarit impressionnant. Avec sa longueur de 4,90 mètres, sa largeur de 1,98 mètre, sa hauteur de 1,53 mètre et son empattement de 2,93 mètres, l’e-tron Sportback se positionne dans le segment C, proche de l’Audi A7.
© D.R.

On note que des caméras compactes remplacent les rétroviseurs extérieurs, une technologie qui offre divers avantages en plus d’améliorer l’écoulement de l’air et de réduire les bruits aérodynamiques. L’angle mort du rétroviseur extérieur classique est ainsi quasiment éliminé, à l’instar de l’obstruction qu’il pouvait représenter au niveau de la vision diagonale vers l’avant. Les images de ces caméras s’affichent sur des écrans dédiés intégrés aux portes. Audi présente cette technologie comme un avant-goût concret en vue de la version de série...
© D.R.


Plusqu'une année à attendre avant de la découvrir en vrai...