Auto-moto Il est bien difficile de s’y retrouver dans tous les tarifs officiels…

Nous y avons mis le temps et pourtant, au bout de plusieurs semaines de recherche et, malgré la bonne volonté de la plupart des constructeurs, nous ne pouvons pas dire que nos idées sont claires quand il s’agit de dégager les tarifs exacts des entretiens en concessions.

Du reste, les concessionnaires, qui gagnent véritablement leur vie grâce à ces entretiens (et non pas vraiment avec la vente de véhicules, surtout s’il s’agit de marques généralistes) sont plutôt frileux quand on aborde ce thème.

Les importateurs sont moins récalcitrants (certains moins que d’autres), mais ils insistent cependant eux aussi sur le fait que les montants donnés sont indicatifs et qu’ils peuvent évidemment varier en fonction du travail qu’il y a à faire sur la voiture.

Au départ, nous avions choisi de rechercher le prix des entretiens pour 3 modèles (une petite citadine, une berline moyenne et un SUV petit à moyen) pour 8 à 10 marques.

Après une première recherche, nous avons rapidement compris que, vu les systèmes de calculs si différents entre constructeurs, nous allions comparer des pommes avec des poires. En effet, pour la plupart des marques (mais pas toutes), la notion de petits et de grands entretiens a disparu (même si on peut refaire cette distinction en comptant les gros frais à faire au bout de quelques années). De même, si l’on parle d’entretiens annuels, les échéances peuvent aussi se compter en kilomètres (15 000 chez Peugeot, Kia ou VW, 20 000 chez Ford, 30 000 chez Opel, mais aussi pour l’entretien B de chez VW).

Si BMW a fait l’effort de calculer pour nous les coûts d’un petit et d’un grand entretiens, chez Mercedes, on nous a plutôt parlé des contrats d’entretien mensuel sur 24, 36 ou 48 mois (19,54 €, 34,31 € ou 44,31 € pour une Classe A ou une GLA), voire plus, que prennent 46 % des particuliers et qui sont parfois offerts lors d’actions spécifiques.

Bref, le conseil le plus évident à vous donner est d’aborder le sujet avec le vendeur au moment où vous signerez votre contrat d’achat. Et de mettre des chiffres noir sur blanc…

Astuce: faire une marque

Sachant qu’il est assez facile de savoir ce qu’il y a à remplacer lors d’un entretien précis, il n’est pas sot de faire une marque sur les pièces qui sont les plus accessibles, comme les bougies, les filtres ou la batterie. Cela évitera de se faire truander… du moins sur ces pièces-là ! "Il n’est pas non plus inutile de se renseigner sur le prix à l’heure de la main-d’œuvre", renchérit Dimitri. Histoire d’avoir une idée du temps "normalement" passé sur l’auto…