Auto-moto Yamaha a dévoilé plusieurs concepts au Salon de Tokyo, voyez la vidéo de ce qui sera peut-être bientôt votre moto!


Le Salon de Tokyo est, on peut le comprendre, extrêmement important pour les constructeurs japonais. A ce titre, Yamaha a dévoilé trois concepts assez interpellants, dont un, le Niken, dont vous pouvez voir ici la vidéo, est très proche de la production.
© D.R.

Clairement, le Niken adopte le principe des trois roues que l'on peut déjà voir sur certains scooters évoluant sur nos routes. Tous les motards vous le diront, perdre l'avant d'une moto, cela arrive, surtout dans des conditions hivernales, et c'est généralement quasi la chute assurée. Avec deux roues à l'avant, ce risque devient nul. Comme une voiture, la moto souvire jusqu'à ce qu'elle retrouve de l'adhérence.

Actuellement pourtant, bien peu sont les purs et durs qui lâcheraient leur gros cube pour un de ces scooters à trois roues. Avec un look, qui plus est assez futuriste, de vraie moto, cela pourrait être différent. Le Niken (ou quel que soit le nom qu'il portera de série) leur offrira cette alternative.

La position sur l'engin est bien celle d'une moto. Avec des roues de 15 pouces à l’avant et 4 fourches inversées, on pénètre manifestementement dans un monde nouveau. Le Niken est équipé du 3 cylindres de la famille MT, 4 temps à refroidissement liquide et 4 soupapes, double arbre à cames en tête. Avec un peu plus de deux mètres pour seulement 80 cm de large, il devrait être quasiment aussi à l'aise en ville que sur routes ou autoroutes.


Le Motoroid

© D.R.


Cette moto - bizarroïde direz-vous - est électrique et, soulignons-le, totalement expérimentale. Le look est d'enfer, la philosophie (bien japonaise) derrière ce monstre est celle du Kando, ou "sentiment profond de satisfaction et d’enthousiasme face à quelque chose d’extraordinaire."
Le pilote fait entièrement corps avec sa machine (mais il faut arriver à d'abord s'asseoir sur la selle!). Les 3 batteries Lithium Ion alimentent moteur de la bête (de 213 kg) ditectement intégré dans le moyeu arrière. Le monobras oscillant est conçu dans le prolongement du cadre et accueille un mono-amortisseur en position inférieure. La suspension avant est pour le moins innovante.
Ce concept est une machine intelligente "capable de reconnaître son propriétaire et d'interagir comme une créature vivante". Il vaut mieux que ça marche, car, question guidon, c'est on ne peut plus simplifié. Mais bon si c'est une moto qui réagit aux mouvements et aux intentions du pilote...

Le Motobot V2

© D.R.

Encore plus fou!  Yamaha a créé un robot capable de piloter un deux-roues. Complètement autonome, le Motobot (contraction de moto et robot) est une expérience en robotique qui a débuté sur une simple optimisation de la moto sans un pilote. Les ingénieurs ont  poussé l’expérience plus loin en le lançant sur circuit avec l'objectif de dépasser la barre des 200 km/h et de pouvoir défier un vrai pilote de Moto Grand Prix ! Notez que la première version avait déjà été présenteée en 2015, celle-ci est la version V2. 
Dans les coulisses de la F1, on parlait déjà de courses sans pilote dans le futur. Chez Yamaha, on doit penser que c'est aussi possible sur deux roues...