Auto-moto

Le constructeur automobile Volkswagen est prêt à débourser quelque 10 milliards de dollars pour régler une partie du litige lié à ses moteurs diesel truqués aux Etats-Unis, a indiqué jeudi à l'AFP une source proche du dossier.

Le groupe allemand proposerait jusqu'à 7.000 dollars en cash aux propriétaires des voitures affectées et contribuerait également à un fonds de lutte contre la pollution de l'air, a indiqué cette source, confirmant une information de l'agence Bloomberg.

Le plan final doit être officiellement présenté à la justice américaine le 28 juin.