Auto-moto

L'équipementier automobile allemand Bosch ambitionne de sauver la voiture diesel, actuellement en voie de disparition, grâce à une nouvelle technologie pour les pots d'échappement. 

Le système peut respecter l'émission d'oxydes d'azote bien en-dessous des limites actuelles et futures, a indiqué l'entreprise mercredi. 

La nouvelle technologie ne nécessite pas de matériel supplémentaire ou de coûts plus élevés. 

Bosch parle d'un pas dans la direction d'une mobilité sans émission. La technique, aboutie, peut immédiatement être utilisée par les constructeurs automobiles.

Bosch a également annoncé mercredi avoir enregistré un chiffre d'affaires de 78,1 milliards euros l'an dernier et un bénéfice d'exploitation de 5,3 milliards euros, soit deux chiffres record.