Auto-moto

Hiriko signifie "urbain" en langue basque


BRUXELLES Une petite voiture électrique pliable conçue par un groupe d'entreprises au Pays Basque espagnol a été présentée mardi à la Commission européenne comme un modèle de véhicule urbain pour des villes où toute source de pollution sera bannie.

Hiriko signifie "urbain" en langue basque, a indiqué Gorka Espiau, représentant du consortium qui l'a conçue, lors de sa présentation au président de la Commission européenne José Manuel Barroso.

Elle est présentée comme une réponse à l'idée de la Commission de faire interdire les voitures à essence dans les centres urbains. Elle sera opérationnelle en 2013 dans plusieurs villes conquises par le concept et le consortium est en pourparlers pour lancer une petite flotte d'une centaine de voitures dans la capitale de l'UE.

L'idée de la voiture électrique a été lancée par le MIT-Media lab à Boston, mais elle a été développée et produite par un groupe de sept petites entreprises basques regroupée en consortium sous le nom de Hiriko.

Chacune des entreprises est chargé de la production d'un module et l'idée novatrice est de créer des usines d'assemblages dans les villes conquises par la petite voiture.

Plusieurs sont déjà tombées sous le charme: Malmö en Suède, Berlin, Barcelone, Vitoria-Gasteiz, deuxième ville du Pays Basque espagnol, San Francisco, Hong-Kong, Quito et les îles Galápagos. Des pourparlers sont également en cours avec Paris, Londres, Amsterdam, Genève, Boston, Dubaï, Abu Dhabi et depuis peu Bruxelles, a précisé Gorka Espiau.

Le cas de Malmö est particulier car l'usine d'assemblage sera implantée dans un quartier où sont installés des réfugiés irakiens, a-t-il souligné.

L'usine sera petite --3O0 mètres carrés-- et offrira une trentaine d'emplois pour l'assemblage, l'entretien et la vente.

Hiriko est surtout destinée à la mobilité urbaine, à l'image des bicyclettes en libre-service présentes dans de nombreuses villes.


© La Dernière Heure 2012