Auto-moto Qu’il s’agisse de diesel ou d’essence, le moment est peut-être venu de profiter de la crise…

Entendons-nous bien, si vous avez un diesel à vendre, même de 4 ou 5 ans d’âge, ce n’est pas le bon moment pour penser à le revendre. "Les vendeurs, nous dit l’un d’eux, ne vous en donneront pas un bon prix et les particuliers n’en voudront tout simplement pas !"

Dans ce cas-là, même les vendeurs vous conseillent de "tirer votre auto jusqu’au bout de sa vie", car, pour le mauvais prix que vous vous apprêteriez à en tirer, mieux vaut la garder encore quelques années - même si rouler au diesel aujourd’hui coûte, selon une étude de la VAB, 30 % plus cher qu’il y a seulement 3 ans - jusqu’à ce qu’arrive l’interdiction de l’entrée à Bruxelles, en épargnant votre argent (ou en le consacrant à autre chose de plus urgent).

C’est du reste le conseil que donnent les "vendeurs d’occase" complètement déboussolés…

Par contre, si vous habitez la campagne, peut-être serait-il opportun de venir jusqu’à la capitale pour acheter ces diesel dont plus personne ne veut (et dont même ces vendeurs veulent se débarrasser !).

De même, si vous avez toujours rêvé d’un modèle et qu’il était jusqu’ici hors de prix pour vous.

D’occasion ou neuves du reste, car nous nous sommes laissé dire que les marques elles-mêmes octroyaient de très sérieuses ristournes pour écouler leurs stocks face à la méfiance générale, mais vu aussi les nombreuses voitures immatriculées (mais à 0 km !) alors qu’il était impossible de les homologuer selon le nouveau système WLTP avant le 1er septembre dernier !

Un peu partout, les constructeurs organisent des sortes de journées portes ouvertes, comme nous l’avons vu personnellement chez Renault, encore cette semaine-ci. À vous de vous montrer habile négociateur…

De même, si vous possédez une voiture essence relativement récente, sachez qu’elle vaudra un sacré bon prix auprès des revendeurs aux abois pour un produit si prisé aujourd’hui ! Et ne soyez pas trop pressé, le phénomène ne va faire qu’empirer dans les mois et années à venir. Autant savoir…