Auto-moto Avec 500 km d'autonomie, partir en week-end n'est pas un problème

Les choses évoluent vite en matière d'électromobilité. On sent que ce marché vert est devenu une réelle priorité pour les grands groupes automobiles. Et Opel vient de démontrer au Salon de Paris qu'il n'entend pas laisser toutes les parts du gâteau aux marques premium. Mieux même, il vient pour ainsi dire de brûler la politesse au groupe VW, tout fier de présenter son concept I.D. capable de parcourir 500 km avec une seule charge.
L'Ampera-e, de son côté, est modèle bien réel et tout à fait abouti, qui sera produit fin de l'année pour être commercialisé dès le début 2017. Autonomie? Cinq cents kilomètres! On dirait bien que c'est la barre affichée désormais par les constructeurs afin d'être tout à fait crédibles auprès des consommateurs, lesquels, on le sait, ont le ventre qui se crispe dès que la jauge de leur véhicule commence à baisser, surtout s'il savent que les bornes de recharge se font rares. Avec un demi-millier de kilomètres en réserve au moment de partir en week-end à la mer ou dans nos ardennes, les propriétaires belges ne devraient pas avoir de sueurs froides une fois au volant, sachant qu'ils peuvent parfaitement faire l'aller-retour vers leur lieu de villégiature sans devoir passer par la case recharge...

"Avec la nouvelle Ampera-e, nous poursuivons la plus importante offensive produit jamais entreprise dans l’histoire d’Opel,  fait observer Karl-Thomas Neumann, CEO du généraliste allemand.  Avec son autonomie exceptionnelle, l’Ampera-e prouve que la mobilité électrique est parfaitement adaptée à un usage quotidien et qu’elle peut aussi être source de beaucoup de plaisir. "

Si elle offre la tranquillité d’esprit indispensable pour entreprendre de longs parcours, l’Ampera-e est également capable de se montrer quasi aussi fougueuse qu’une sportive. Les performances de son moteur électrique équivalent à 150 kW (ou 204 ch). Les démarrages ou les montées sur une bretelle d’autoroute ne posent guère de problème à la voiture. La compacte électrique passe de 0 à 50 km/h en 3,2 secondes (de 0 à 100 en 7 s, pour une vitesse maxx de 146 km/h). Et comme les batteries de 60 kWh ont pu être astucieusement intégrées au châssis, cette citadine moyenne offre également pas mal d'espace aux cinq passagers, tout en conservant un coffre dont le volume est équivalent à celui d’une classique compacte cinq portes. Et la voiture est évidemment  connectée comme il se doit (avec une fonction miroir pour les smartphones).

" Notre Ampera-e n’est pas une voiture éco de luxe, pas un gadget non plus, et elle ne se cantonne pas au rôle de seconde voiture. L’électromobilité peut s’adresser à un public beaucoup plus large quand on fait appel à la technologie la plus innovante. Avec ce véhicule, nous démocratisons la voiture électrique," conclut Karl‑Thomas Neumann. Dommage, dès lors, qu'aucune estmation de prix n'a encore été avancée. "L'an prochain", nous dit-on chez Opel. Certes, mais on aurait quand même bien voulu savoir...