Auto-moto

Toyota a récemment présenté son premier modèle de berline à pile à combustible (la FCV), qui utilise de l’hydrogène comme carburant. L’engin devrait être commercialisé à partir de 2015 au Japon, au prix de 51.000 euros.

Les Etats-Unis et l’Europe suivraient dans un second temps, quelques mois plus tard. La voiture disposerait d’une autonomie de 700 kilomètres mais ne pourrait pas emporter plus de quatre passagers. Les bonbonnes d’hydrogène (sous pression) et la pile à combustible consomment énormément d’espace et sont pour cette raison logées partiellement sous l’habitacle. 

En revanche, le constructeur annonce un temps de recharge de trois minutes, soit grosso modo le délai nécessaire pour effectuer un plein classique. Le principal avantage de la pile à combustible est, a priori, écologique, puisqu’elle ne rejette aucun polluant. Il faut toutefois considérer la manière dont est produit l’hydrogène pour établir un véritable bilan environnemental.