Auto-moto Le SUV, déjà commercialisé en Chine, est programmé à l'usine de Mulhouse


DS tarde toujours à s'imposer sur le marché automobile en tant que marque distinctive. Pour le consommateur lambda, la DS est toujours une Citroën. Comment lui donner tort puisque les modèles actuels ressemblent tous à des voitures au double chevron typées luxe. D'autant plus que la DS existait déjà chez Citroën il y a plus d'un demi-siècle et le modèle était tellement caractéristique que personne, aujourd'hui, ne l'a oublié.

Pour imprimer définitivement la marque dans l'esprit des automobilistes, il faut sortir de nouveaux modèles. On y arrive enfin semble-t-il, même si le groupe PSA est parfois plus lent à la détente que certains autres constructeurs. Encore que...
Voici deux ans déjà que la DS6 existe en Chine sous l'appellation DS6 WR et on se demande bien pourquoi, alors que la vague des SUV n'a jamais été aussi forte, ce modèle n'est toujours pas commercialisé dans la vieille Europe! Cela devrait être le cas bientôt. Certains parlent de l'automne 2017, d'autres de début 2018. Sa production ( le nom de code actuel pour l'Europe est X76, mais il s'appellera bien DS6) devrait être attribuée au site de Mulhouse, qui fabrique déjà les Peugeot 2008, Citroën C4 et autre DS4.

Selon une source interne au groupe, DS devrait compter 6 modèles supplémentaires à l'horizon 2020... dont trois SUV. Sans doute un SUV DS3 fin 2018 et un plus gros DS8 plus tard.
En attendant, un contact nous assurait hier avoir vu déjà, sur les routes belges, et la DS6 (badgée telle quelle!) et... même la DS7, dont quasi personne pourtant n'évoque encore l'existence.

En ce qui concerne la DS6 (d'une longueur de 4,50m environ), bâtie sur la même plate-forme que son cousin le Peugeot 3008,le groupe français espère concurrencer les modèles premium du secteur, tels l'Audi Q3 et le nouveau VW Tiguan qui, chez nous, se vendent (déjà, eux!) comme des petits pains.
Côté motorisations, le DS6 s’appuiera sur trois blocs à essence : le 1.2 PureTech de 130 ch, et les 1.6 THP de 165 et 210 ch. En diesel, il inaugurera le 1.5 Blue HDi (développé en collaboration avec Ford) dans sa version de 130 ch. Mais le 2.0 BlueHDi, de 150 et 180 ch, sera également disponible. Dans un second temps, DS proposera aussi une version hybride rechargeable (2019?).
On évoque un prix de base qui tournerait autour des 32.000 €.