Auto-moto Le S vaut davantage pour le style que pour le sport. Pour une voiture plus élégante et mieux équipée…


Autant le dire d’emblée, le mot sport est très à la mode chez les constructeurs. Au point parfois d’être un rien galvaudé. Et cette remarque ne s’adresse pas seulement aux constructeurs généralistes.

Fiat se montre un rien plus nuancé que certains, de fait, avec cette dénomination S-Design, que l’on peut interpréter un peu comme on veut. Sport ou style, même si la marque italienne utilise les deux termes dans sa promotion de la ligne. Une ligne qui, du reste, existe déjà, aussi, pour la Fiat 500 X et qui trouve, naturellement, un prolongement avec la Tipo.

© D.R.

Ne tournons pas autour du pot , on est quand même assez loin de la version de base de la Tipo. Au niveau de l’équipement comme à celui du prix. La berline (qui n’existe pas en S-line) ouvre la gamme à 15.890€. Il faut en débourser 5.300€ de plus pour la Hatchback et 6.500€ de plus pour le break en version S-design. Encore que tout cela soit assez théorique, en surfant sur le site de Fiat Belgique, nous avons découvert des prix nettement plus intéressants encore (de 3 à 4.000 € !) que ceux donnés ici officiellement. Autant savoir…

Alors que dire de cette nouvelle finition ? Si la silhouette de base demeure, de même que l’espace passagers et les aspects fonctionnels originels, les détails font quand même une nette différence. Tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Ainsi, le Metropoly Grey du break ici illustré a été créé exclusivement pour cette série. Autre chose ? Oui, la calandre noire, tout comme les prises d’air et les coques de rétro, les phares au xénon, les vitres arrière teintées ou les poignées de porte couleur carrosserie.

© D.R.

Dans l’habitacle, on trouve des sièges mêlant le cuir et tissu, avec des surpiqûres qu’on retrouve aussi sur le volant et le pommeau de levier de vitesse et un système d’info-divertissement de dernière génération avec écran tactile.

© D.R.

Cette voiture connectée (Apple et Android), dotée de capteurs de pluie et de lumière, est animée soit par un moteur essence 1.4 l soit par un bloc diesel 1.6 l, développant tous deux 120 ch, et associés à une boîte manuelle ou automatique CVT à double embrayage.