Auto-moto

Le lancement de la nouvelle Série 6 nous a permis, l’espace d’une journée, de prendre le volant de la 650i cabriolet, un joujou de plus de 100.000 €, ou le prix d’un petit studio dans notre capitale.

Autant dire qu’on y va avec précaution, surtout dans les premiers kilomètres, histoire de se familiariser avec les 450 ch de cette propulsion, que l’on décèle vite assez joueuse pour peu qu’on n’arrête pas de trop caresser la pédale de droite.

L’itinéraire de sortie de Lisbonne est parfait pour faire connaissance avec cette sportive avant tout plaisir. Comme d’habitude chez Béhème, une légère pression sur le bouton Start/Stop Engine a suffi à mettre en route le V8 biturbo qui anime l’engin. On sent tout de suite la force tranquille qui gronde sous le capot, mais qui n’empêche pas cette voiture de 2 tonnes de se montrer presque agile et, en tout cas, très docile en milieu urbain. Surtout grâce à son couple énorme qui permet à la boîte de ne pas sauter sans cesse d’un rapport à l’autre mais de reprendre au contraire en douceur à bas régime, souplesse du V8 oblige…

Nous sommes les premiers à dire que ce genre d’auto est avant tout destiné à la balade, tranquille, les yeux grands ouverts, sur la route et le paysage. C’est vrai aussi avec cette 650i, d’autant qu’elle est confortable, bien assistée et évidemment parfaitement connectée (avec une carte SIM embarquée) comme il se doit pour une voiture de ce rang. L’affichage tête haute ajoute encore à ce confort de conduite.

La suite de la présentation et les images à découvrir dans l'Édition Abonnés de DH.be, à partir de 4.83 euros par mois.