Auto-moto Elle fait la part belle à la sécurité

XC 60, XC 90, presque du pareil au même... en un peu plus petit! Et le qualificatif est sans doute un peu réducteur, tant ce nouvel SUV (qui apparaît sur ler marché 9 ans après le premier modèle) propose des formes et des volumes tout à fait généreux. Disons qu'il est un peu plus compact que son grand frère, l'XC 90, mais parfaitement dans la lignée du frangin.

En outre, le 60 est un véritable bijou en matière de sécurité. Il est en effet équipé du City safety, freinage automatique doublé d'une direction active qui peut braquer automatiquement quand un obstacle se présente alors que la voiture roule entre 50 et 100 km/h. A quoi s'ajoute un système de « prévention de changement de voie sur la voie opposée » qui aide le conducteur à éviter la collision avec des véhicules circulant en sens inverse. Il est actif entre 60 et 140 km/h. Enfin, on note aussi un système de surveillance d'angle mort avec, là aussi, une direction active qui vous replace dans votre voie au besoin.
Tout un arsenal sécuritaire sur ce nouveu modèle qui aidera le constructeur à tenir parole par rapport à sa devise: “ plus aucun mort ni blessé grave dans une nouvelle Volvo à l’horizon 2020.”

Pour le reste, sa ligne est clairement inspirée du XC 90, avec lequel les profanes pourraient le confondre. Normal après tout, car c'est un style qui manifestement plaît. Volvo vient de connaître une année record, avec quelque 536.000 véhicules vendus dans le monde, et est bien décidé à poursuivre sur sa lancée.

Côté moteurs, l'XC60 est lancé avec un diesel D4 de 190 ch ou D5, avec technologie PowerPulse, de 235 ch. Par la suite viendront une version essence T5 de 254 ch et un T6, turbocompressé et suralimenté de 320 ch (pour 400 Nm de couple). Enfin, en top de gamme, on retrouvera la version hybride rechargeable T8 (407 chevaux et un 0 à 100 km/h en 5,3 secondes). Un T8 comme sur le grand frère...