Auto-moto C’est ce lundi qu’Audi Brussels a lancé la production en série de l’Audi e-tron.


On vous en a déjà parlé à plusieurs reprises, de cette Audi électrique, mais cette fois, ça y est! Exit donc la petite A1 des chaînes forestoises, place à l'e-tron, un SUV qu'on a déjà vu "en vrai" en marge du Salon de l'Auto de Genève et dont la production en série a débuté ce lundi 3 septembre.

© D.R.
© D.R.

Vu l'énorme renommée de la marque, Bruxelles et son usine dernier cri seront désormais plus que jamais au centre de la carte mondiale automobile, si vous nous passez l'expression. Audi dévoilera officiellement son SUV électrique pour la première fois à l’occasion de la présentation mondiale qui aura lieu le 17 septembre prochain à San Francisco.

En attendant, ce sont Peter Kössler, membre du directoire d’AUDI AG en charge de la production et de la logistique et Patrick Danau, porte-parole du comité de Direction d’Audi Brussels, qui ont lancé le départ... silencieux de la ligne de montage des premières Audi e-tron.

© D.R.

"Cette voiture est une vraie pionnière, déclare Peter Kössler. Elle est dotée de technologies novatrices comme les miroirs extérieurs virtuels et réunit les qualités intrinsèques de nos produits telles que le comportement routier et la dynamique propres à l’avance par la technologie. C’est dans cet esprit que notre unité de production à Bruxelles a été entièrement modernisée pour accueillir la production du véhicule électrique. Il s’agit de la première usine automobile au monde du segment haut de gamme qui assure une production de série à grande échelle certifiée ‘neutre en CO2’. Tous les processus de production sont couverts par des énergies renouvelables et toutes les autres émissions générées par l’usine sont compensées par des projets environnementaux."

Investissement: 600 millions!

"Audi a développé de nombreuses compétences au sein de l’usine même pour fabriquer l'e-tron, précise de son côté Patrick Danau. Tant la technologie des batteries que la propulsion ont été développées chez nous. Nos spécialistes ont repensé, planifié et réalisé de nombreuses applications de fabrication au sein du département de la production."

Dès l’été 2016, l’usine de Bruxelles avait fondamentalement modernisé les ateliers de tôleries, de peinture et de montage et créé sa propre unité de production de batteries. Des systèmes de transport autonomes acheminent la batterie de chaque véhicule électrique à l’endroit précis de la ligne de montage. Les employés du site de Bruxelles ont suivi au total plus de 200.000 heures de formation afin d’être parfaitement préparés au démarrage de la production du premier véhicule entièrement électrique.

Au total, Audi a investi quelque 600 millions d'euros à Bruxelles pour l'arrivée du nouveau SUV électrique... garantissant ainsi, pour de nombreuses années, l'emploi des ouvriers et employés bruxellois. 

© D.R.