Auto-moto La marque d’Elon Musk, malgré ses difficultés actuelles, demeure l’épouvantail pour ses challengers


Les génies, les hommes puissants, riches et entreprenants (dans le sens premier du terme !) font toujours des envieux. Elon Musk est un peu tout à la fois et si sa firme, Tesla, est en proie à de sérieuses difficultés financières, avec des pertes que d’aucuns qualifient de littéralement vertigineuses, sans parler des promesses de production non tenues, ses voitures demeurent malgré tout des exemples à suivre, voire à imiter et, de préférence, à dépasser, du moins en ce qui concerne les produits eux-mêmes.

La mission comme l’enjeu sont de taille. Les plus grands, comme Porsche, s’y attellent, mais d’autres, moins connus, tentent également le pari, comme le chinois Byton qui, lors du dernier au CES de Las Vegas avait dévoilé une sorte de grand break, façon crossover, qu’il se propose de commercialiser au tarif de 45.000 dollars. Autrement dit la moitié environ du prix demandé par Tesla pour son Model X.

SF Motors, la filiale californienne du constructeur chinois Sokon Motors, est également dans la partie. Elle envisage, ni plus ni moins, de commercialiser, aux États-Unis, d’ici la fin de l’année 2019, son crossover 100 % électrique SF5, qui revendique 480 km d’autonomie environ.

Mais ce n’est pas tout, un autre projet est déjà dans les cartons si le premier prend forme et récolte un certain succès.

En effet, SF Motors parle déjà de lancer un modèle SF7 encore plus ambitieux, sur le plan de la taille comme sur celui des performances. Il reposerait sur quatre moteurs électriques, délivrant une puissance combinée de quelque 800 kW (ou 1.073 chevaux !) mais on ignore quelle quantité de courant serait embarquée. Ce qu’on sait, c’est que les batteries seront produites par le spécialiste en la matière InEVit, société créée en 2016 par l’un des cofondateurs de… Tesla Motors, un certain Martin Eberhard. SF Motors est propriétaire de InEVit depuis octobre 2017.

Les voitures seront fabriquées en Chine, (Chongqing) et dans l’Indiana, aux USA, dans l’usine où AM General produisait la version militaire du célèbre Hummer, cet énorme 4x4 à moteur central. Un autre monde…

© D.R.