Auto-moto Vous pouvez emprunter à 0,99 %. Le taux du crédit auto était encore à 6,45 % voilà six ans…

Plusieurs banques ont, sans surprise, revu à la baisse leurs tarifs à la veille de la grande première au Salon de l’Auto, sans toutefois casser les prix à l’instar de Beobank et BKCP, dont l’offensive tarifaire commune s’explique par leur prochaine fusion.

Après une première baisse la semaine dernière, KBC a ajusté son taux à 1,50 %, contre 1,70 %.

De son côté, la Banque CPH a baissé de 1,79 et 1,99 % à 1,49 % le taux pour les remboursements en 48 et 60 mois.

Beobank et BKCP n’en demeurent pas moins les plus intéressantes. Et de loin. Le taux de 0,99 % est en effet valable pour les prêts courant sur 60 mois maximum. Avec toutefois une petite anomalie tarifaire : c’est bien 0,99 % pour une durée de 45 mois, mais 2,69 % pour 48 mois lors d’une simulation sur le site de Beobank.

Beobank propose ce taux jusque fin avril - ce qui laisse le temps de voir venir - alors que la Banque CPH clôturera son offre promotionnelle début février.

Concrètement , cela signifie une mensualité de 256,31 euros pour un remboursement sur 60 mois de 15000 euros chez Beobank et BKCP.

Ce sera 261,18 euros chez ING (1,75 %) voire même 266,02 euros par mois chez Argenta, où le taux est, là, de 2,50 %.

La différence en mensualités n’est donc pas aussi spectaculaire que les écarts de taux.

Il n’en reste pas moins que 5 ou 10 euros de différence par mois, cela fait 300 ou 600 euros en moins dans votre poche sur 5 ans.

Argenta explique toutefois que les clients fidèles peuvent obtenir un tarif sur mesure. D’autres parlent de taux d’affiche, ce qui laisse bien entendu une certaine marge de manœuvre dans la négociation.

C’est dire s’il y aura moyen pour le candidat emprunteur de réaliser de bonnes affaires à l’occasion de ce Salon de l’Auto, à tout le moins sur le plan financier.

Jamais d’ailleurs , les taux n’ont été aussi bas, que ce soit chez Beobank ou dans les autres institutions financières.

Le taux est, par exemple, de 1,70 % chez BNP Paribas Fortis. "À titre de comparaison, le taux était de 6,45 % le 1er janvier 2010", rappelle Valery Halloy, porte-parole chez BNP Paribas Fortis. Pour les banques, le Salon de l’Auto est un moment important car il permet de capter de nouveaux clients. Chez BNP Paribas Fortis, quatre crédits à la consommation sur quatre servent justement à acheter une voiture.

© DH


Crédit 0 % chez le constructeur

0,99 %, c’est finalement encore bien cher par rapport à l’offre de certains constructeurs, qui proposent parfois en ce début d’année un taux de 0 % à l’achat de l’un de leurs véhicules. C’est a fortiori bien plus intéressant qu’un crédit bancaire.

Les conditions sont toutefois plus strictes.

D’une part, vous devez verser un acompte important : pour l’achat d’une voiture d’une valeur de 21.539 euros chez VW, vous devez allonger 7.600 euros d’acompte, soit de l’ordre de 35 %. C’est même 50 % d’acompte chez Opel. Ce n’est pas rien.

Kia ne demande pas d’acompte mais le taux est de 1,49 % pour un prêt à tempérament sur 48 mois.

De plus, la durée du financement à 0 % est plus limitée, généralement de l’ordre de 36 mois.

Les banques et Test-Achats estiment que les constructeurs vous donnent d’une main ce qu’ils ne vous ont pas donné de l’autre.

En fait, la remise ou la valeur de reprise de votre ancien véhicule serait moins forte si vous optez pour le taux 0 %.

Le conseil est donc de négocier au max avant de montrer votre intérêt pour le financement à 0 %.


Un véritable produit d’appel

Beobank et BKCP ont, bien entendu, une idée derrière la tête en proposant un taux aussi bas sur le crédit auto.

Le but est de drainer de nouveaux clients vers la banque, quitte à ne pas gagner d’argent avec ce crédit à 0,99 %.

Ce 0,99 %, c’est la prime à l’acquisition de nouveaux clients, comme Belfius Banque et Hello Bank le font actuellement en proposant des bonus de 25 ou 50 euros à l’ouverture d’un compte.

Il s’agira ensuite de faire fructifier ce premier investissement.

"Pour les nouveaux clients, il s’agit, par ailleurs, d’une bonne occasion de faire connaissance avec notre offre de produits et services", reconnaît d’ailleurs Guy Roosen, Directeur Produits chez Beobank.

C’est qu’à partir du moment où vous êtes client, vous êtes bien entendu dans le listing de la banque.

Elle pourra alors vous adresser des courriers vous proposant des crédits à tempérament, qui lui permettront bien entendu de gagner, cette fois, de l’argent.

Et encore plus, si affinités.

Une stratégie que tous suivent à un moment ou un autre.