Auto-moto

Il y a seulement quelques années, la voiture autonome sans chauffeur était confinée dans les films d’action avec effets spéciaux.

Aujourd’hui la question est quand et où la première ville sera équipée de voitures autonomes. Des marques comme Tesla, Mercedes, Renault avec Symbiose proposent leur concept-car sans chauffeur. Les problèmes d’assurance posés par ces nouvelles voitures sont à la hauteur de la révolution technologique.

Le responsable d’un accident n’est plus le conducteur du véhicule, c’est le concepteur du programme qui serait donc responsable, ou l’utilisateur du logiciel de conduite si ce dernier a été mal paramétré. Avec l’arrivée des voitures autonomes, il pourrait donc y avoir un ou plusieurs preneurs d’assurance. Les grandes marques automobiles se préparent à assurer leurs flottes de véhicules sans chauffeur.

Comment gérer les cas d’accidents ? Voici un exemple: en cas de choc inévitable entre une personne seule dans la voiture et une maman qui traverse subitement en dehors du passage piéton avec deux enfants. L’ordinateur de bord va choisir de crasher la voiture et son passager, ou bien de renverser la maman et ses deux enfants.

L’intelligence artificielle dans les véhicules fait apparaître des situations, où le logiciel prend des décisions inédites. Les domaines de la programmation, et de l’assurance et de l’éthique se sont donnés rendez-vous pour résoudre ces nouvelles questions.

Seraphin.be