Auto-moto Le concept électrique deviendra une voiture de série

L'électrique, c'est tendance, toutes les marques, où presque, finissent par y céder. Beaucoup l'ont oublié, mais voici un peu moins de deux ans, Porsche créait l'événement en dévoilant à Francfort le concept Mission e, une voiture 100% électrique.
© D.R.


On sait à présent que ce concept ne restera pas qu'une étude, mais deviendra bien une voiture de série. La firme de Stuttgart, qui propose déjà pas mal de versions hybrides (rechargeables) dans sa gamme, sautera donc le pas. Selon les magazines spécialisés, ce devrait être pour 2019, mais il se murmure que, depuis le dieselgate du groupe VW, les ingénieurs de Porsche auraient accéléré le mouvement.
© D.R.


On parle d'une puissance 600 ch et d'une autonomie de plus de 500 km, ce qui est devenu une sorte de must de nos jours. Pas question en effet pour le constructeur allemand de voitures de luxe de stresser le propriétaire d'une Porsche avec une autonomie réduite!
© D.R.


Il s'agira bien d'une Porsche 4 places, même si, pour son développement, les concepteurs ont énormément travaillé sur la base d'un prototype Cayman E-volution. Sous cette carrosserie se cache la batterie et les deux électromoteurs employés par la Mission e. Le premier anime l’essieu avant, et le second est relié au train arrière. De quoi donner à l’auto une transmission intégrale, qui se charge de répartir équitablement la puissance électrique (environ 500 ch).
© D.R.


Et comme par hasard, une fonction boost offre ponctuellement jusqu'à 600 ch. La silhouette de la Cayman est plus pratique et surtout plus discrète à l’usage que celle de la Mission e, dont la garde au sol est inférieure à 8 cm !

Pour éliminer l’écueil du temps de recharge des batteries qui, outre l’autonomie, est un frein majeur au développement des véhicules électriques, Porsche mise sur un système de recharge en 800 Volts: une charge en très haut débit. Il suffira de brancher l'auto pendant seulement 15 minutes pour remplir 80% de la batterie. Une autonomie suffisante pour parcourir environ 360 km.

© D.R.

Cela, c'est pour la théorie, mais on peut faire confiance à la marque pour ce qui est d'offrir à sa clentèle exigeante un produit fini qui sera à la hauteur. Plus qu'un an et demi à attendre...

© D.R.