Auto-moto La nouvelle petite citadine est plus… européenne que jamais, avec, pour la première fois, une option GT-Line

C’est au dernier Salon de Genève qu’a été dévoilé au public ce qui est déjà la 3e génération de Kia Picanto (née en 2011). Autant le dire d’emblée, mêmes si ses dimensions sont restées les mêmes (longueur de 3,595 m pour 1,595 m de large et 1,485 m de haut), son look a sensiblement changé : un petit peu moins mignonne sans doute mais nettement plus agressive certainement. Notamment dans une version GT-Line inédite (la version en blanc sur notre photo).

© D.R.

Première info, la 3-portes passe à la trappe; il n’y aura désormais plus que des 5 portes proposées à la vente.

© D.R.

L’habitabilité est nettement améliorée (avec de multiples petits espaces de rangement) grâce à un empattement qui gagne 15mm. Cela n’a l’air de rien, mais, du coup, l’espace aux jambes à l’arrière est plus grand et le volume de coffre gagne 55 l. par rapport au modèle qu’elle remplace : de 255 l (l’un des plus grands de sa classe) à 1.010 l banquette rabattue. On note que la voiture est livrable en 4 ou 5 places selon le choix du client.

© D.R.

Des sièges plus confortables (avec appuie-têtes actifs), une suspension retravaillée pour de meilleures liaisons au sol, une insonorisation améliorée rendent cette nouvelle Picanto bien plus agréable en utilisation quotidienne que l’ancienne.

© D.R.

Côté moteurs, si les anciens blocs (avec boîte manuelle 5 vitesses) de 1.0 l (67 ch) et de 1.25 l (84 ch et le seul à autoriser une boîte auto) sont reconduits, les amateurs d’une motorisation plus ronde et plus véloce attendront le 4e trimestre 2017 pour commander le tout nouveau 1.0 T-GDI (turbo à injection directe, déjà disponible sur la Rio) qui constitue un vrai plus, tant au niveau de la puissance (100 ch) que du couple (172 Nm, soit 76 NM de plus que la version 1.0 l normale !).

© D.R.

À bord de cette Picanto, l’ambiance se modernise avec une planche de bord rehaussée d’un grand écran multimédia de 7 pouces. On aurait presque le sentiment d’avoir affaire à un modèle de la catégorie supérieure. Les possibilités de personnalisation sont multiples, comme souvent dans ce segment des petites citadines. Les prix n’ont pas encore été communiqués, mais ne devraient pas dépasser les 11.000 € en base du modèle actuel.

© D.R.