Auto-moto En 2011, seules 11,5% des voitures vendues étaient munies de pareille transmission...

Si le Belge cultive la patience et le scepticisme en matière de voiture autonome, il semble succomber, de plus en plus, à la voiture automatique.

Ce type de transmission, où il n’est nul besoin ni d’embrayer ni de passer les rapports (c’est la voiture qui le fait pour vous) est en perpétuelle croissance. Mais, apprend La DH, c’est la première fois de l’histoire de notre marché que l’on peut écrire que plus d’une voiture sur quatre, vendue au cours de l’année écoulée, était une automatique.

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.