Auto-moto La majorité des utilisateurs de motos ne roulent pas durant la mauvaise saison

Pour bon nombre d’entre nous, la moto n’est qu’un deuxième (parfois troisième) véhicule, qu’on utilise certes à foison durant la bonne saison mais qu’on range sagement au garage lorsque pluies de novembre et gels de décembre (et de janvier-février !) sont annoncés.

Avant de donner ici quelques tuyaux pour la remise au garage de sa moto, que ceux qui envisagent de rouler en conditions hivernales n’oublient pas que les pneus hiver pour motos et scooters, ça existe aussi et qu’ils sont diantrement efficaces. Chaque dealer digne de ce nom pourra fournir de précieuses infos sur le sujet.

Pour les autres, moins téméraires ou simplement plus frileux, voici les conseils de Oliver Pflaum, spécialiste de Pneus-moto.be, pour que la moto passe l’hiver au chaud sans problème.

“D’abord, il faut savoir qu’il ne suffit pas de simplement entreposer sa moto dans son garage, ou de la recouvrir d’une bâche respirante !”

“Une fois le nettoyage de la moto effectué, sur une aire de lavage, avec un séparateur d’huile, il est recommandé de procéder à une vidange, l’huile usagée pouvant en effet attaquer les éléments métalliques du moteur. Si la vidange ne s’avère pas absolument nécessaire, il faut au moins vérifier le niveau et éventuellement rajouter de l’huile.”

“Réservoir plein ou vide pour l’hiver ? Cela dépend : si le réservoir est en acier, il convient de remplir celui-ci complètement, afin d’éviter toute formation de condensation, ce qui ferait rouiller le réservoir. Si le réservoir est en plastique, il doit être vidangé pour éviter la diffusion.”

“Il convient également de procéder à un contrôle du liquide de refroidissement, et, si nécessaire, de remplacer celui-ci ou d’en ajouter.”

“Pour passer l’hiver, la batterie doit être retirée et conservée dans un endroit sec et frais; celle-ci devra également être rechargée de temps en temps.”

“De même, la pression des pneus devra être augmentée de 0,3 bar, et il vaut en outre mieux surélever la moto sur un support de montage ou un billot, afin que les pneus ne touchent plus le sol et ne soient donc plus soumis à des charges. Cela permettra d’éviter toute déformation de la carcasse en cas de diminution de la pression des pneus.”

Voilà votre moto parée pour passer l’hiver sans problème! Vous la retrouverez ainsi, pimpante et dispose, dès que les beaux jours reviendront!