Auto-moto Le Musée Autoworld lui consacre une exposition exceptionnelle pendant toutes les vacances d’été, jusqu’au 2 septembre.

En réalité, on devrait dire, et écrire, que Renault a aujourd’hui non pas 120 ans mais 121 ans ! Car c’est en 1897 exactement que Louis Renault, issu d’une famille plutôt fortunée, modifie un tricycle De Dion-Bouton en voiturette à 4 roues, dotée d’une invention qui lui est propre : la prise directe, en d’autres mots, c’est la toute première boîte de vitesses. Cette invention, du même coup, fait passer à la postérité les chaînes et courroies de transmission utilisées jusque-là, tout en propulsant instantanément l’automobile dans un autre monde…

Louis Renault a 20 ans et s’intéresse depuis toujours aux nouvelles techniques - on ne peut pas encore parler de technologies - de la fin du XIXe siècle, comme la mécanique, l’électricité et les moteurs.

Après avoir fait la démonstration que sa voiturette peut monter la pente à 13 % de la rue Lepic à Montmartre, il obtient une première commande de 12 voiturettes. Il dépose son brevet quelques mois plus tard et tous les constructeurs de l’époque l’adopteront. On est en 1898. L’histoire de la firme au losange est en marche.

(...)