Auto-moto

Les Belges ne sont plus égaux devant la “loi automobile” : il existe toujours de grosses différences entre le Nord et le Sud du pays pour la TC (taxe de circulation) et la TMC (taxe de mise en circulation)

Les autorités et les constructeurs tapent sans cesse sur le clou: les voitures électriques représentent l’avenir et leurs équivalents à moteur thermique sont voués, à terme, à une mort certaine... De plus en plus de gens se renseignent, font la démarche vers un véhicule plus vert. Il faut bien dire que le système de taxation en Wallonie et Bruxelles est à la traîne. Surtout comparé à celui en vigueur au nord du pays !

Eh oui, les Belges ne sont plus égaux devant la “loi automobile”, tant en ce qui concerne la Taxe de Mise en Circulation que la Taxe de Circulation. Pour faire court, en Wallonie et à Bruxelles, le calcul de la TMC se base soit sur la puissance fiscale (les CV, liés à la cylindrée du moteur) ou sur la puissance (en kW) d’un véhicule. La fourchette oscille entre 61,50 € (de 0 à 8 cv / de 0 à 70 kw) et près de 4.957 € (+ de 17 cv/+ de 155 kW).

(...)