Auto-moto Si elle gagne en popularité, 50 % des Belges lui sont toujours rétifs. Et 45 % ne veulent pas payer un cent de plus pour elle !

Il faudra s’y faire : la voiture autonome n’est pas une chimère mais une incontournable évolution en phase d’atterrissage dans la décennie à venir.

(...)