Auto-moto Voici quelques conseils pneus avant l’été, et une nouveauté intéressante…


Les grandes vacances se profilent à l’horizon. Dans un mois et demi, on y sera. Et si l’avion est de plus en plus utilisé pour la migration estivale, 60 % des Belges partent encore en vacances en voiture… et une bonne partie d’entre eux omet de passer à l’entretien avant de se mettre en route.

Parmi les équipements les plus souvent négligés dans le check-up préalable au grand départ : les pneus, pourtant les seuls points de contact avec la route !

Première chose à faire à ce niveau , commencer par vérifier si… l’on n’a pas oublié de refaire monter les pneus été à la sortie de la mauvaise saison. Vous souriez sans doute, mais il y a plus de distraits qu’on le pense sur la route.

Deuxième réflexe, contrôlez les éventuelles zones de faiblesse des pneus, notamment au niveau des flancs (extérieurs et intérieurs) sur lesquels on peut parfois repérer des hernies (à force, par exemple, de monter sur les trottoirs pour se garer) et qui sont susceptibles de provoquer un éventuel éclatement.

La pression est évidemment très importante. Celle qui est idéale, vous la trouverez sur le montant de la portière conducteur, sur le volet du réservoir ou dans le carnet d’instructions de votre voiture.

Mais le plus important, c’est évidemment l’état d’usure de vos gommes. Les rainures des pneus doivent avoir une profondeur minimale de 1,6 mm. Il est possible d’en déterminer la profondeur à l’aide des indicateurs d’usure présents dans les rainures (il suffit de passer le doigt sur ces témoins pour voir si la profondeur du dessin est à hauteur ou non du témoin).

À ce titre, la société finlandaise Nokian, a récemment mis au point un ralentisseur mobile (et connecté) capable de lire l’état de vos pneus lorsque vous passez dessus (il suffit de s’inscrire sur le site de la firme, un avis d’usure – ou non – est envoyé par mail sur votre PC ou votre smartphone). Installé à l’entrée d’un parking à Helsinki, il a déjà rencontré un certain succès puisque 80 % des personnes l’ayant utilisé recommandent son installation.

Facile, pratique et… non répressif ! À quand ce système chez nous ?