Auto-moto La firme britannique lancera son tout premier Sport Utility Vehicle l'an prochain; il devrait s'appeler Varekai


Comme toutes les grandes marque de luxe, Aston Martin ne pourra pas résister à la vague du SUV qui submerge le monde de l'automobile. Le projet était né en 2015, avec le concept crossover DBX que vous pouvez voir ici et qui avait été dévoilé au Salon Automobile de Genève la même année.

© D.R.

© D.R.


Depuis, l'idée a fait son chemin. Alors certes, on ne peut pas parler d'un SUV au sens strict du terme puisqu'il s'agit d'une caisse un peu relevée et d'un espace intérieur optimisé. Le look demeure donc celui d'un crossover. Mais bon, pour une marque telle qu'Aston Martin, il s'agira bien d'une première.

© D.R.

Peu de choses ont jusqu'ici été dévoilées, sinon l'année de sortie: 2019. Dans 4 mois au minimum et 16 au maximum donc. Mais le Salon de Genève, début mars prochain (7-17 exactement) pourrait très bien être l'endroit où elle serait révélée au public.

Un autre SUV, plus grand, en 2021

On sait aussi que la voiture devrait être équipée d'un moteur hybride léger (générateur) d’origine Mercedes, le M 256 AMG 53 qui équipe actuellement la CLS et développe 435 ch (+ 22 ch en boost) pour 550 Nm de couple. La version dotée du 4 l AMG  V8 biturbo, développant entre 422 et 632 ch pourrait également être proposée.

C’est dans la nouvelle usine de St Athan, au Pays de Galles, que le SUV Aston Martin sera assemblé, ce qui générerait la création, à terme,  de quelque 750 emplois. Le constructeur britannique semble en outre ne pas vouloir s'arrêter en si bon chemin  puisqu’un second SUV, qui serait appelé Lagonda, est attendu sur la même ligne de production, à l’horizon 2021. Après de multiples hésitations, Aston Martin lâche donc la bride aux chevaux de ses (futurs) SUV. On ne demande qu'à voir.

Ah oui, question prix, on évoque des montants assez significatifs, entre 180.000 et 250.000 €. C'est quand même une Aston Martin...