Auto-moto C'est le Niniette 66 et il est l'oeuvre de Palmer Johnson

Bon d'accord, c'est juste pour rêver. Quand un constructeur aussi prestigieux que Bugatti s'associe à un artiste de la mer tel que Palmer Johnson, cela ne peut produire que des choses qui font planer.

Alors que les premières Bugatti Chiron - voiture classée comme la supersportive de série la plus puissante, la plus rapide, la plus luxueuse et la plus exclusive au monde - viennent de sortir des lignes de production, l'hypercar de Molsheim fait à nouveau parler d'elle, mais cette fois dans le monde du nautisme.

L'association entre les deux firmes a, de fait, donné naissance à un yacht signé Palmer Johnson: le Niniette 66. Et le moins que l'on puisse écrire, c'est que le lien entre les deux bolides est on ne peut plus manifeste.
Le Niniette 66 reprend en effet le style de la Bugatti Chiron en adoptant comme elle une carrosserie bicolore dont les deux teintes sont séparées par un C chromé qui court de la base des vitres latérales jusqu'à la proue.

On aurait pu croire que le Niniette 66 allait au moins égaler la puissance du W16 biturbo de la Chiron mais il n'en est rien.
En effet, le V8 d'origine MAN Marine, également membre du groupe Volkswagen, se contente de 1.200 ch soit 300 de moins par rapport à l'inspiratrice du yacht. Ce n'est pas tous les jours que l'on voit une voiture dépasser la puissance d'une telle embarcation, mais visiblement c'est l'aspect confort qui a été ici privilégié.

Le résultat est magnifique. On ne vous parlera pas de prix... puisqu'il n'a pas été communiqué, mais sachez qu'il n'y en aura pas plus de... 66 mis à la vente.