Auto-moto Une superbe exposition se tient à l'Autoworld jusqu’au 1 er juillet.

En 2018, les 24 Heures du Mans en seront à leur 86e édition. Cette célèbre course automobile, qui se déroule en général lors de la… 24e semaine de l’année dans le sud de la ville du Mans, compte toujours parmi les courses automobiles les plus prestigieuses au monde. Comme le dit notre excellent collègue et ami Olivier De Wilde, Le Mans, c’est l’Everest du sport auto !

Et les pilotes belges ont toujours eu leur place dans cette mythique épreuve. Mieux, ils y ont souvent joué les premiers rôles.

En fait, depuis 1923 , une belle histoire commune s’est construite entre les Belges et ce que d’aucuns considèrent comme la plus grande et la plus médiatisée course du monde, avec les 500 miles d’Indianapolis et le Grand Prix F1 de Monaco. Jusqu’ici, quelque 101 pilotes (pour 296 participations) ont ramené pas moins de 12 victoires au classement général, 24 podiums, 48 victoires de classe et une coupe des Dames.

Une impressionnante moisson, on en conviendra ! Les Swaters, Beurlys, Bianchi, Frère, Gendebien, Mairesse, Rousselle ou Dubois furent les fers de lance de la première armada jaune. La seconde vague n’eut rien à lui envier, avec des noms qui raisonnent encore dans la tête des passionnés, comme (évidemment) Ickx et Boutsen, mais aussi Dieudonné, van de Poele, Duez, De Drijver, Witmeur, Libert, Regout et bien d’autres.

À partir de ce week-end, avec le soutien de la section belge de l’Automobile Club de l’Ouest, le musée Autoworld mettra ces pilotes belges à l’honneur en présentant au public quelques-unes des voitures qui ont contribué à la réalisation de leurs exploits et dont certaines viennent directement du musée des 24 Heures du Mans.

On annonce une Peugeot 905, une Argo-Porsche, une Porsche 934, une Shelby 350GT, Simca Abarth 1300, une Ford GT40, une Tank Chenard&Walker, la Mazda 787 B Le Mans 1991 (qui est la seule voiture japonaise victorieuse au Le Mans), l’Inaltera-Rondeau, la Rondeau Belga, une Toyota 94C-V, la DB HBR5, et même une Renault 4 CV !

Un hommage spécial sera rendu au grand pilote belge disparu Lucien Bianchi, pour fêter le 50e anniversaire de sa victoire au Mans en 1968, en compagnie de Ricardo Rodriguez sur une Ford GT40.

Une exposition à ne pas manquer!