Auto-moto Toyota vient de présenter un prototype de Prius"flex-fuel" au Brésil

Cette semaine, le géant japonais a franchi un pas important: produire un véhicule hybride conçu dès le départ pour fonctionner avec plusieurs types de carburant différents.
La Prius Flex-Fuel est équipée d'un moteur thermique qui peut en effet fonctionner tant avec de l'essence qu'avec certains carburants alternatifs comme l'éthanol.

Et si Toyota a choisi le Brésil pour présenter sa voiture, ce n'est pas par hasard puisque le Brésil propose à la pompe des taux d'éthanol dans l'essence qui atteignent parfois les 30 %, le pays étant du reste le deuxième plus grand producteur d'éthanol au monde.

Selon Toyota, un véhicule hybride FFV (pour Flex-Fuel Vehicle) génère moins d'émissions de CO2 du puits à la roue (donc dans tout son processus de vie et de fabrication) qu'une voiture FFV classique. Les meilleurs résultats sont obtenus en utilisant du carburant E100 à base d'éthanol issu de la canne à sucre.

Il reste bien entendu toute une batterie de tests grandeur nature à effectuer mais Toyota entend bien mettre ce modèle sur le marché brésilien dans un futur assez proche.

On rappellera, pour être complet que, à l'horizon 2050, le constructeur nippon, qui vient d'annoncer l'arrêt du diesel en Europe (sauf pour les tout-terrains et les utilitaires) a l'ambition de réduire ses émissions de CO2 de... 90% par rapport à 2010. Toyota a même estimé à  5,5 millions le nombre de véhicules électrifiés qu'il vendra, par an, en 2030.