Auto-moto La Nexo, c’est son nom, apparaîtra sur notre marché dès 2018, en espérant que les stations suivent…

Il faut le reconnaître, les constructeurs japonais, du moins certains d’entre eux, sont précurseurs en matière de véhicules à hydrogène effectivement mis sur le marché.

Voici presque deux ans, Toyota a lancé sa Mirai, que nous avions d’ailleurs pu tester à l’époque et que nous avions trouvée tout à fait efficace, avec les avantages de l’électrique (silence de marche, propreté, économie à l’usage) sans les inconvénients (autonomie inchangée par rapport à un véhicule essence voire diesel).

Hyundai avait fait ses premiers pas dans le domaine en commercialisant une ix35 Fuel Cell transformée sur la base d’une version classique. Voilà que la firme coréenne fait bien mieux avec la toute nouvelle Nexo, dont l’architecture a été entièrement pensée et réalisée en fonction de la motorisation électrique.

© D.R.

On rappellera que la société coréenne s’est engagée, aux côtés de plusieurs autres constructeurs, à faire connaître, dans le cadre de l’Hydrogen Council, cette énergie qui se présente comme une bonne alternative aux diesels si décriés.

Ce nouvel SUV , au look et aux dimensions on ne peut plus classiques (4,67 m de long, 1,86 m de large et 1.63 m de haut), propose 163 ch en puissance (0 à 100 en 9,5 s) et offre une autonomie théorique de 800 km. Il est bardé d’aides à la conduite dernier cri, dont un mode de semi-conduite autonome sur autoroute (jusqu’à 145 km/h) et un inédit système de détection d’angles morts par vidéo panoramique projetée sur l’écran de bord central. Comme certaines Béhèmes ou Mercedes, la Nexo peut aussi se garer à l’aide d’une commande à distance dans les emplacements très étroits.

© D.R.
La Nexo sera commercialisée chez nous à la fin de l’été pour un prix qui n‘a malheureusement pas encore été dévoilé.

On espère que d’ici-là, le réseau des stations à hydrogène se sera un tant soit peu développé. À notre connaissance, il n’existe toujours qu’une seule pompe du genre chez nous, à la chaussée de Louvain sur le territoire de la commune de Zaventem… Qui plus est sur le site du concurrent Toyota.