Auto-moto Infrabel a réalisé un crash-test impressionnant qui doit inciter les automobilistes à une plus grande prudence à l'abord d'un passage à niveau



Une vidéo vaut bien mieux que des mots pour marquer les esprits. C'est ce qu'ont pensé Infrabel et l’Institut VIAS (l’ancien IBSR) qui viennent de réaliser un crash-test entre une locomotive (sans chauffeur ni wagon) et une voiture stationnée sur un passage à niveau. Des images de la vidéo tournée à cette occasion seront utilisées pour réaliser une campagne de sensibilisation.

Il faut être conscient que le nombre d’accidents aux passages à niveau ne diminue pas en Belgique. En 2017, 51 accidents de ce type se sont produits chez nous, lesquels ont conduit à 9 décès. Un accident par semaine avec un train, c'est presque impensable, et pourtant...

Vous verrez ici que la violence du choc est énorme. Les trois mannequins installés à bord de la voiture ont notamment subi une accélération de près de 60 G au moment de l’impact ! Et pourtant, la machine ne roulait dans ce cas de figure qu'à 75 à l'heure.

A bon entendeur, ici lecteur et vidéo-spectateur...