Auto-moto Avec 8 cm de plus en longueur que sa devancière, elle ressemble de plus en plus à sa grande soeur, la Golf

La Volkswagen Polo de 6e génération a été dévoilée ce vendredi à Berlin et on peut dire, dès le premier coup d'oeil, qu'elle ressemble de plus en plus à une "petite" Golf. Pas si petite au fond, surtout quand on voit qu'elle a pris 8 cm en longueur (pour un empattement de 2,56 m contre 2,47 avant) et 7 cm en largeur (alors qu'elle affiche 1 cm de moins sous la toise) par rapport à la génération précédente. Au niveau du coffre, elle a augmenté son volume d'un quart (351 l contre 280 pour la Polo 5), c'est énorme!
© D.R.

Cette Polo 6 de 4,05 m de long (et 1,75 m de large), qui, comme la dernière Seat Ibiza, repose sur la nouvelle plate-forme MQB A0, fait donc désormais partie des grandes dans le segment des citadines polyvalentes, avec la Renault Clio (4,06 m) et la Kia Rio (4,07 m). Il est amusant de se rappeler que la première Golf faisait 3,70 m en longueur et 1,64 m en largeur...

Rien de transcendant au niveau du look, mais une apparence on ne peut plus classique pour une voiture qui ne sera plus disponible qu'en 5 portes. A l'intérieur, par contre, c'est plus fun, ou plus moderne si vous préférez, grâce, surtout, à ce grand bandeau coloré (de la teinte de la carrosserie) qui s'étire sur toute la longueur de la planche de bord. Les compteurs à aiguilles sont désormais remplacés par un affichage numérique personnalisable.
© D.R.

Bien intégré dans la console centrale, le système multimédia est disponible avec plusieurs tailles d'écran tactile, de 6,5 à 8 pouces. La version la plus performante dispose de commandes sensitives, d'applications en ligne et des fonctionnalités Apple CarPlay et Android Auto pour brancher son smartphone (que l'on peut recharger par induction). Cette Polo est disponible avec un grand toit ouvrant panoramique. Elle reçoit de nombreuses aides à la conduite et à la sécurité, pour la plupart issues de sa grande soeur la Golf. Ainsi, la fonction de freinage d'urgence en ville, avec détection de piétons,est proposée de série. Elle propose aussi des phares full LED, une suspension pilotée et une climatisation équipée d'un capteur de qualité de l'air.
© D.R.


Un moteur au gaz naturel


La principale nouveauté est l'arrivée d'un 1.0 TGI de 90 ch alimenté au gaz naturel. On ne sait pas encore si elle sera distribuée chez nous. En essence, cette Polo dispose d'une large palette de motorisations, s'articulant du 1.0 MPI (moteur atmosphérique) de 65 et 75 ch au 1.5 TSI de 150 ch, en passant par le récent 1.0 TSI de 95 et 115 ch. A l'exception du 1.0 MPI, tous les blocs sont proposés avec la boîte DSG 7 à double embrayage.
La gamme des moteurs TDI est plus réduite, avec seulement deux propositions : un 1.6 TDI de 80 ch et un 1.6 TDI de 95 ch. Seul ce dernier peut être associé à la boîte DSG 7.
© D.R.

A noter que la version GTI, dotée d'un châssis sport, sera animée par un nouveau 2.0 TSI d'une puissance de 200 ch (contre un 1.8 TSI de 192 ch avant), disponible avec une boîte manuelle à 6 rapports ou une DSG 7.

La commercialisation de cette Polo 6 est prévue pour le mois d'octobre. Les prix n'ont pas encore été communiqués mais devraient approcher ceux de la génération précédente à 2 ou 300€ près.