Auto-moto C'est une première chez le constructeur suédois


La nouvelle S60, qui sera lancée avant l’été prochain, sera le premier modèle du constructeur suédois premium à être commercialisé sans motorisation diesel, un choix qui n'est pas vraiment étonnant vu l'orientation prise par la société ces derniers temps et qui met en lumière l’engagement de Volvo en faveur d’un futur débarrassé à long terme des moteurs à combustion traditionnels.

Tous les nouveaux modèles Volvo lancés à compter de 2019 ne seront plus disponibles qu’en version semi-hybride essence, hybride rechargeable essence ou 100 % électrique.

"Notre futur est électrique. Nous ne développerons plus de motorisations diesel , dit en substance Håkan Samuelsson, Président et CEO de Volvo Cars. Nous remplacerons progressivement nos modèles exclusivement dotés d’un moteur à combustion interne par des versions hybrides essence, une option qui nous permet d’assurer la transition vers le tout électrique. La nouvelle S60 marque une nouvelle étape de cet engagement "

Le mois dernier, Volvo a renforcé sa stratégie d’électrification en annonçant son objectif de réaliser 50 % de son chiffre d’affaires mondial grâce aux 100 % électriques à l’horizon 2025. Cette annonce, faite à l’occasion du Salon de l’automobile de Beijing 2018, n'est pas anodine. On rappellera que le marché chinois est le premier au monde pour les véhicules électrifiés.

La nouvelle S60, produite exclusivement à Charleston, en Caroline du Sud (et qui devra donc être exportée depuis les Etats-Unis vers le reste du monde, ce qui a un coût C02 malgré tout)), sera dans un premier temps disponible avec une gamme de motorisations 4 cylindres essence Drive-E auxquelles s’ajouteront deux versions hybrides rechargeables essence. Les versions semi-hybrides suivront l’an prochain.