Batibouw

Le Salon de la construction ouvre ses portes au grand public ce samedi.

Après le salon de l’Auto, Batibouw est le deuxième plus important salon du pays. Les Belges s’y pressent chaque année en masse pour découvrir les nouvelles tendances en matière d’habitat et d’aménagement de leur logement. Et ils n’y viennent pas en touristes, ayant pour la plupart un projet réel à concrétiser.

Une chose est sûre : notre façon de vivre peut évoluer à souhait, l’immobilier reste un excellent investissement. Et dans le cas des Belges, ils ne sont plus à convaincre : 2016 fut une année record pour l’immobilier belge. 2017 a également connu une augmentation des transactions de 0,8 %, et ce, grâce à l’optimisme des Belges résultant d’une économie attrayante. Il ressort d’une récente étude que le prix d’une maison moyenne en Flandre a augmenté de 23,1 % ces dix dernières années.

Par ailleurs, les habitations sont devenues plus abordables grâce à l’inflation et à des taux d’intérêt historiquement faibles.

Le Palais 6 de Batibouw héberge deux secteurs qui demandent à être expérimentés dans la vie de tous les jours. À l’instar de leurs homologues véritables, les imitations de parquets rencontrent un franc succès ou encore les cheminées à gaz que l’on différencie à peine de celles à bois. Batibouw franchit encore une étape supplémentaire dans l’expérience sensorielle de ces secteurs avec la création du Walk of Floors et du Walk of Flame.

La salle de bains reste une pièce qui focalise toutes les attentions. Ces dernières années, la salle de bains a été dominée par deux tendances marquantes : d’une part, l’importance d’économiser l’eau et l’énergie et, d’autre part, la recherche constante de plus en plus de confort. Cet espace est en pleine évolution dans nos maisons compactes : l’endroit fermé et isolé de la salle de bains se transforme en une zone de relaxation plutôt ouverte. Dans le Palais 7 et une partie du Palais 6 à Batibouw, de nombreuses nouveautés sont à découvrir.

De même, au cours des dernières années, la cuisine est passée d’un espace purement fonctionnel à un endroit où vous pouvez prendre l’apéritif, faire les devoirs ou dîner avec des amis. Le fait que cette cuisine ne cesse de gagner en popularité sonne comme une évidence à Batibouw : pour la première fois, non seulement tout le Palais 11 mais aussi une partie du Palais 7 sont réservés à ce secteur.