Batibouw

Tout le monde en rêve : de belles étagères, des penderies hautes et basses, des porte-pantalons… Un lieu dans lequel on peut même ranger ses bijoux et ses accessoires grâce aux séparateurs de tiroir. Un bonheur où tout n’est que luxe, calme et volupté : le dressing !

Robes, jupes, chemises et chaussures sagement alignées dans un immense dressing, avec un îlot central où s’exhibent foulards et bijoux… Un fantasme commun, et particulièrement féminin, mais pas que… Depuis quelques années, le dressing, autrefois considéré comme une pièce inutile ou un luxe inaccessible, est de plus en plus prévu dans les nouvelles constructions ou rénovations. En effet, les vêtements ont de toute façon besoin de placards, alors autant prévoir une pièce qui leur soit entièrement dédiée afin d’éviter la cacophonie.

De la simplicité à la sophistication

La taille d'un dressing varie en fonction de la place que l'on a à lui consacrer. Un dressing peut se retrouver sur un seul pan de mur ou au contraire dans une pièce entièrement dédiée. Les versions les plus simples (un dressing ouvert de 1 m sur 2 m 40) coûte moins de 1000 euros, là où une version de 3 X 5 m, avec des accessoires, coûtera au moins 3 000 euros.

Avec ou sans portes ?

L’une des questions clés, lorsqu’on aménage un dressing, est de savoir s’il sera fermé ou ouvert. On trouve des partisans des deux côtés. Les portes permettent de cacher les vêtements mais également de les protéger. La lumière et la poussière n'atteignent pas les étagères. Elles donnent également une impression d’ordre. Les portes miroir sont en outre pratiques. Les dressings ouverts, de plus en plus prisés, offrent quant à eux une vision globale sur sa garde-robe en un coup d’œil. Cela permet de créer plus facilement des combinaisons idéales.

Quel est le dressing idéal ?

Il y a deux ans, Camber avait réalisé le dressing féminin idéal sur base d’une enquête. En bref, « le dressing de Carrie Bradshaw » se situait dans une pièce lui étant spécialement dédié, il était ouvert (sans portes), en forme de U (pour une vision à 360°), avec de nombreuses penderies. Il était également très accessoirisé (avec notamment des tiroirs compartimentés aux dimensions de leur contenu) et un îlot central aménagé avec des tiroirs d’un côté et une assise de l’autre. Enfin, un grand miroir en tripartite complétait le tout. De quoi mettre l’eau à la bouche de toutes les fashionistas !

Le dressing du futur

Comme les autres pièces de la maison, le dressing est de plus en plus connecté. Il est possible, désormais, de trouver une application pour s’habiller de façon harmonieuse. Une fois que le dressing est entièrement "scanné", des combinaisons idéales incluant vêtements, chaussures et accessoires sont proposées. Une solution rêvée pour toutes celles qui hurlent chaque matin devant leur penderie, « J’ai rien à me mettre… »

Trucs et astuces

· Selon les pros, l’idéal serait de ranger son dressing comme on s’habille, avec par exemple les chapeaux en hauteur, les chemises à la poitrine, et les chaussures dans la partie inférieure.

· Comptez au minimum 4 m² pour un dressing individuel et au moins 6 m² pour un dressing de couple.

· N’oubliez pas les tiroirs compartimentés : les accessoires sont en effet de plus en plus nombreux. Un compartiment pour les ceintures de Monsieur, les bas de Madame et les chaussettes de sport de tout le monde sera fortement apprécié !

· Vous disposez d’un micro dressing ? N’hésitez pas à faire tourner les vêtements et chaussures en fonction des saisons. Cela permet de bénéficier d’une vue dégagée, sans éléments superflus.

· Privilégiez les étagères peu profondes. Les vêtements du fond sont souvent oubliés et, de fait, non utilisés. Comptez environ 40 cm pour les étagères des pulls, et 30 cm pour les t-shirts.

· N’oubliez pas les longues penderies (1,60 m) pour les robes et manteaux.

· L’éclairage LED est particulièrement adapté aux dressings. Le must ? La détection automatique. Directement intégrées aux portes, les lampes s'allument lorsqu’on ouvre le dressing.

· Vous souhaitez intégrer votre dressing dans votre chambre, mais dans un espace « séparé » ? Pensez alors au principe de double entrée (avec un mur ouvert laissant un passage sur la droite et sur la gauche).