Batibouw

Le salon Batibouw ouvrira ses portes dans 5 jours*. Contrairement aux années d’antan, les banques et autres organismes de prêt n’ont pas sorti le grand jeu. C’est que les taux sont très bas et que… tout le monde le sait. Ce qui n’empêche pas de se poser des questions auxquelles a répondu Pascal Lasserre, président de l’Association professionnelle des courtiers de crédit (APCC).

1. Où en sont les taux d’intérêt hypothécaires ? Cela fait quelques années déjà qu’on parle de taux au plancher, mais cette fois, ils le raclent vraiment. "Depuis 40 ans que je fais ce métier, répond Pascal Lasserre, ils n’ont jamais été aussi bas. Aujourd’hui, on voit des offres en 15 ans fixe à 1,50 % et en 20 ans fixe à 1,90 %. Et la baisse a été terriblement rapide : il y a un an, les taux étaient en moyenne supérieurs de 1 %."

2. Faut-il, de ce fait, proscrire les taux variables ? "Les taux sont tellement bas que personne de sensé ne devrait aujourd’hui se tourner vers des taux variables. Ceux-ci n’ont d’intérêt que pour quelqu’un qui sait qu’il ne va pas garder son bien longtemps ou qu’il pourra rembourser son crédit dans 4 ou 5 ans, via une assurance-vie, une donation des parents…"

La suite de cet article est à lire en intégralité dans notre Edition Abonnés (seulement 4,83€ par mois).